Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les actualités concernant l’AIMF. Vous pouvez à tout moment utiliser vous désabonner en utilisant la case ci-dessous

Fermer
Accueil > Actualités > Toutes les actualités

Prévention des grossesses précoces : les villes francophones renforcent leurs actions de sensibilisation

  • Partagez cette page

Thème(s) :  Santé

Prévenir les grossesses précoces, c’est permettre aux filles de suivre leur scolarité et donc de choisir leur avenir. Les villes francophones ont organisé la semaine dernière de nombreuses activités de sensibilisation. Ces actions s’inscrivent notamment dans le cadre de l’Initiative pour la Santé et la Salubrité en Ville - ISSV, dont le volet planification familiale est développé par 7 villes et associations de villes en coopération avec l’AIMF, et la Ville de Paris et en partenariat avec la Fondation Bill & Melinda Gates.

  • A Antananarivo : lancement officiel du projet de renforcement de la planification familiale
    La Commune Urbaine d’Antananarivo a lancé officiellement le 26 septembre son projet de « Renforcement de la planification familiale et de la santé sexuelle et reproductive », mis en œuvre avec le soutien de l’AIMF, de la Fondation Bill & Melinda Gates et de la Ville de Paris dans le cadre de l’ISSV. Des opérations de sensibilisation ont été menées dans les centres de santé municipaux des 4 arrondissements (CSB II d’Isotry - BMH, de Volosarika et d’Andrabohagy, Centre de Santé et Maternité de Namontana) et sur le parvis de l’Hôtel de Ville à Analakely en collaboration avec l’ONG FISA, entité de référence en matière de Planification Familiale à Madagascar. L’animation a été assurée par une équipe de 55 agents communautaires et des prestations de soin ont été offertes dans le cadre d’opérations portes ouvertes. Des interview radio et télé ont été effectuées et un publi-reportage réalisé par la Direction de la Promotion de la Santé du Ministère malgache de la Santé.
  • A Abidjan : opérations de sensibilisation dans les lycées
    A Abidjan, le District Autonome d’Abidjan a placé sa journée de mobilisation sous le thème « La meilleure contraception, c’est toujours celle que l’on choisit et ce n’est pas qu’une affaire de filles ou de femmes ».
    Une large sensibilisation a été faite au Lycée Municipal 1 d’Attécoubé, avec en matinée une conférence ciné-débat. Cette conférence était animée par la Docteure Gottianwa SORO, Conseillère municipales de Yopougon et point focal du projet de Planification Familiale au District d’Abijan, la Docteure Mondah Coulibaly FOFANA, Médecin DMOSS, point focal Planification Familiale au Ministère en charge de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique (MENET-FP), par M. Koffi Augustin AMOAKON, chargé d’étude et de formation au MENET-FP, par la Docteure Sokona YAO née LY, Directrice de la Formation sanitaire Abobo-Doumé / Locodjro, et par M. Yaya COULIBALY, Proviseur du Lycée Municipal 1 Attécoubé.
    La journée s’est prolongée avec la mise en place de stands d’information, micro-trottoir et distribution de gadgets et tee-shirts de sensibilisation. Une émission-débat de 3 heures sur Radio Attécoubé était également organisée.
  • A Bobo-Dioulasso : diffusion de films et débats
    La commune de Bobo-Dioulasso a quant à elle organisé deux activités de sensibilisation des jeunes hommes et filles à Sogossagasso, village rattaché de la commune, et à la maison des jeunes du quartier d’Accart-ville. La diffusion de films a été suivie de débats et de sensibilisation grand public sur la contraception.
  • Au Togo : les radios locales mobilisées
    L’Union des Communes du Togo a organisé 5 émissions spéciales diffusées dans chacune des communes partenaires de son projet de promotion de la planification familiale : Kozah 1 (Kara), Ogou 1 (Atakpamé), Tachoudjo 1 (Sokodé), Tône 1 (Dapaong) et Zio 1 (Tsévié). Synchronisées au niveau de 9 radios locales, les émissions ont convié plusieurs partenaires des villes pilotes, points focaux des Directions Régionales de la Santé, prestataires de soin publics et associatifs, pour informer sur la contraception et débattre avec les auditeurs.
  • A Gitega (Burundi) : un événement festif avec les populations et les intervenants locaux de la santé
    Autour du thème « La meilleure contraception, c’est toujours celle que l’on choisit, et ce n’est pas qu’une affaire de filles et de femmes », la Commune a mobilisé des groupes d’animation représentants les 4 zones de la commune pour des concours de chansons et danses. Présidé par l’Administrateur Communal de Gitega, le Docteur Jacques Nduwimana, l’événement a convié le Médecin-Directeur de la province sanitaire de Gitega, les directeurs des hôpitaux et centres sanitaires de la commune, le représentant du District Sanitaire, les représentants de l’Association Nationale des Séropositifs et malades du SIDA, de l’Association Burundaise pour le Bien-Être Familial, du SWAA-Burundi, du CDFC, des groupements zonaux des agents de santé communautaire et les techniciens de santé, du Directeur Communal de l’éducation, chefs de zone et membres du conseil communal de Gitega.

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF