Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les actualités concernant l’AIMF. Vous pouvez à tout moment utiliser vous désabonner en utilisant la case ci-dessous

Fermer
Accueil > Programmes > Toutes les Actions

Gestion des déchets solides dans la ville d’Atar

  • Partagez cette page

  • Ville(s) : ATAR
  • Pays : Mauritanie
  • Thème(s) : Gestion des déchets solides dans la ville d’Atar
  • Développement urbain durable et services essentiels

Située dans le nord-ouest de la Mauritanie, Atar compte entre 20 000 et 38 000 habitants. Son développement économique est lié à l’exploitation de ses ressources naturelles ainsi qu’au tourisme, la ville étant la porte de la région de l’Adrar. Le développement économique a entraîné un surpeuplement important, rendant toujours plus prégnante la problématique de gestion des déchets en ville. Dans ce contexte, le présent projet vise à pérenniser le service municipal de gestion des déchets (en termes opérationnels, techniques, organisationnels et financiers) et à expérimenter de nouvelles modalités de tri-recyclage pour développer des solutions plus durables de gestion des déchets.

PROBLEMATIQUE / CONTEXTE

La ville d’Atar est située dans le nord-ouest de la Mauritanie et compte entre 20 000 et 38 000 habitants. Sa population varie suivant les périodes de l’année et est à son maximum pendant celle de la cueillette des dattes. Atar est la porte de l’Adrar, région mondialement connue notamment pour ses richesses culturelles, ses paysages et sa géologie, et dont elle est le chef-lieu. Le développement économique lié au tourisme et plus récemment à l’exploitation de l’or, a entraîné un surpeuplement important, aggravé par la sécheresse croissante de l’Adrar sur ces quinze dernières années, poussant les populations, notamment de la Moughataa d’Awjeft se trouvant au Sud-est, à venir s’installer dans les quartiers de Ghanamrit et Kanawal, étirant la ville vers l’est et le sud.

Dans ce contexte, la Commune d’Atar a identifié la propreté comme une priorité pour la ville et mis en place une organisation pertinente pour garantir une gestion pérenne et une maintenance de ses équipements. Le service de collecte des déchets ménagers est actuellement opéré gracieusement par la ville et est effectué par des équipes qui disposent aujourd’hui de triporteurs de type WAW (don de la Chine à l’Etat mauritanien) et deux anciens camions. Le service, développé dans le cadre du projet gouvernemental « 33 villes », assure la collecte et l’évacuation des déchets hors de la ville vers une décharge aménagée sommairement et située à quelques kilomètres du centre-ville. Dix comités de quartier (présidés par des femmes pour six d’entre eux) ont été mis en place et sont opérationnels, assurant en particulier le travail essentiel de sensibilisation et de responsabilisation des usagers. De très nets progrès ont ainsi été enregistrés en ce qui concerne la propreté de la ville et la collecte des déchets ménagers.

Néanmoins le matériel roulant, propriété de la ville, reste aujourd’hui insuffisant et des équipements plus lourds permettraient une évacuation plus efficace des déchets collectés vers les sites de décharge, actuels et futurs. Par ailleurs à l’exception d’une récupération informelle de ferraille et de boîtes de conserve, aucun tri ni recyclage n’a lieu à la décharge. La ville souhaite renforcer ce service et mettre en place un filière de collecte et de mise en décharge.

Le présent projet vise à pérenniser le service municipal (en termes opérationnels, techniques, organisationnels et financiers) et à expérimenter de nouvelles modalités de tri-recyclage pour développer des solutions plus durables de gestion des déchets.

ACTIVITES

- Améliorer la collecte des déchets à Atar
- Acquisition de véhicules d’occasion : 2 camions-benne, 1 chargeuse, 1 utilitaire.
- Réhabilitation du garage municipal (clôture, parking, chambre et bureau, outillage pour entretien courant), réparation des triporteurs waw endommagés.
- Aménagement de la Place de l’Indépendance, lieu emblématique de la ville, et du marché adjacent pour améliorer leur salubrité et faciliter les opérations d’enlèvement des déchets.
- En accord avec les habitants et comités de quartier, création de points de collecte, interdiction et contrôle des dépôts sauvages.

- Développer les filières de tri et recyclage
- Etude de caractérisation des déchets
- Etat des lieux des activités de recyclage à Atar et étude de marché des différentes filières.
- Etude exploratoire sur la gestion des boues de vidange et opportunités en lien avec la gestion des déchets solides.
- Formation des opérateurs des déchets locaux sur les filières porteuses.
- Construction de deux hangars pour le tri et le stockage des déchets recyclables à la décharge.

- Pérenniser institutionnellement et financièrement le service de gestion municipale des déchets ménagers
- Accompagner et former l’équipe municipale tout au long du projet sur la maitrise d’ouvrage communale, sur les modalités d’organisation des services et de gestion des équipements et sur le contrôle suivi des travaux
- Accompagner la commune dans la mise en œuvre d’activités d’information et de sensibilisation des populations
- Accompagnement de la Commune dans la mise en place d’une Taxe Municipale d’Enlèvement des Ordures Ménagères.

DONNEES CLE

Mise en œuvre : 18 mois (2021/2022)
Population bénéficiaire : 30 000 habitants
Budget global : 150 000 €
Cofinancement de la ville d’Atar : 20 000 €
Cofinancement de la Fondation Veolia : 40 000€
Co-financement de l’AIMF : 90 000 €

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF