Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les actualités concernant l’AIMF. Vous pouvez à tout moment utiliser vous désabonner en utilisant la case ci-dessous

Fermer
Accueil > Actualités > Toutes les actualités

Femmes et Energie durable au Cameroun : signature de la Convention multipartite pour la phase 3 du FEDACAM !

  • Partagez cette page

Thème(s) :  Développement urbain durable et services essentiels , Innovation et développement socio-économique des territoires

La Convention de financement pour la mise en œuvre de la phase 3 du programme FEDACAM - Femmes et Energie Durable au Cameroun - a été signée ce 5 décembre 2021 à Yaoundé, en présence des hauts représentants des partenaires nationaux et internationaux du programme : REFELA-CAM, AIMF, REMCESS, MINDHU, MINDEVEL, FEICOM, et villes bénéficiaires. Une initiative également soutenue par l’ADEME, partenaire historique du programme. Après le succès des phases 1 et 2, la phase 3 va permettre de soutenir l’accès à l’énergie solaire dans 7 nouvelles communes, de développer des modes de gestion innovants en associant les acteurs de l’ESS, et de renforcer le leadership féminin.

Sous le haut patronage de la Première Dame Mme Chantal Biya, Marraine du Refela Cam, la cérémonie officielle de Signature de la convention financière est prévue en présence de M. le Ministre de la Décentralisation et du développement Local, de Mme la Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, de M. le Directeur du FEICOM, de Mme la Présidente du Réseau des Femmes élues locales du Cameroun, de Mme la Présidente du Réseau des Maires du Cameroun pour l’Economie Sociale et Solidaire, de M. le Secrétaire permanent de l’AIMF, et des mairesses des villes bénéficiaires (Dzeng, Akom 2, Eboné, Pete Bandjoum, Konyambetta, Maroua 1er, Tombel).

Un succès reconnu pour les phases 1 et 2 du Programme
Menées entre 2016 et 2019, les phases 1 et 2 du FEDACAM – Femmes et énergie durable au Cameroun - ont permis de développer l’électrification solaire de 7 communes du Cameroun dirigées par des femmes, en zone anglophone comme francophone, et sous la coordination du REFELA-Cam. Cette approche a permis de concentrer un maximum de financement sur les infrastructures, sans oublier le renforcement de l’expertise territoriale, et les mécanismes de pérennisation de la maintenance.

Une phase 3 pour élargir le périmètre du programme et développer des modes de gestion innovants
La phase 3 du FEDACAM permettra d’étendre la démarche à 7 nouvelles communes : y seront financés des projets pilotes démonstrateurs faisant appel à l’électricité solaire pour le fonctionnement des équipements publics. 600 000 habitants bénéficieront de ces investissements.

Cette nouvelle phase permettra également d’intégrer à la dynamique du projet une nouvelle structure, le Réseau des maires du Cameroun pour l’économie sociale et solidaire, afin de proposer des modes de gestion innovants des équipements solaires (via la mobilisation des coopératives locales).

D’un montant de 3 Millions d’€, la convention financière signée ce 5 décembre va permettre de débuter cette 3ème phase. Aux côtés des partenaires camerounais et de l’AIMF, ce programme est soutenu par l’ADEME, qui avais déjà appuyé les phases 1 et 2. La recherche de partenaires complémentaires, pour venir renforcer l’appui technique et financier, est d’ores et déjà engagée.

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF