Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les actualités concernant l’AIMF. Vous pouvez à tout moment utiliser vous désabonner en utilisant la case ci-dessous

Fermer
Accueil > Programmes > Toutes les Actions

DJIDJA - Accès à l’eau potable dans les communes rurales de Komé et Fondpodji

  • Partagez cette page

  • Pays : Bénin
  • Thème(s) : DJIDJA - Accès à l’eau potable dans les communes rurales de Komé et Fondpodji
  • Développement urbain durable et services essentiels

Avec plus de 120 000 habitants et une majorité d’ouvrages hydrauliques datant des années 1980, la ville de Djidja, au Bénin, fait face à un problème crucial pour l’alimentation en eau de sa population. En coopération décentralisée depuis plusieurs années avec la ville de Tintigny, en Belgique, elle a porté auprès de l’AIMF une demande d’appui pour la réalisation de 2 forages, et la mise en place d’un programme d’accompagnement. Le Bureau de l’AIMF réuni à Tunis en décembre 2020 a voté une subvention à ce programme, vers lequel sont fléchés des fonds mobilisés par l’AIMF auprès de la Wallonie.

PROBLEMATIQUE / CONTEXTE

La situation au regard de l’accès à l’eau pèse sur la population et sur l’environnement : surexploitation des infrastructures existantes, éloignement des points d’eau qui alourdit la charge reposant sur les femmes et les enfants, développement de maladies en raison du recours à des sources non hygiénisées, frein au développement de l’activité économique dépendante de l’accès à l’eau, notamment la transformation des produits agricoles.

Dans les villages de Komè et de Fonkpodji, ciblés par ce projet, une seul forage dessert les 2000 habitants de chacune des localités.

Soucieux de cette situation désastreuse que vit la population, le conseil communal de Djidja a comme ambition de permettre l’accès à l’eau potable par tous sur tout son territoire (niveau du 3ème programme, projet 10 du PDC de 2018-2022).

En vertu de la même loi sur la décentralisation et en son article 176 qui institue la coopération intercommunale et la coopération décentralisée, la commune de Djidja a sollicité l’appui de la Commune de Tintigny et de l’AIMF pour mettre en œuvre le présent projet.

OBJECTIFS
- Réduire de la pénibilité de la corvée de l’eau pour les femmes et filles grâce à la proximité d’un point d’eau qui impliquera un gain de temps et un gain de revenus ;
- Réduire les maladies hydriques touchant plus particulièrement les personnes vulnérables ;
- Améliorer la fréquentation régulière des enfants à l’école et plus particulièrement les filles ;
- Mieux répartir la fréquentation de la population sur les différents ouvrages fonctionnels afin de réduire la surexploitation des infrastructures et donc les pannes.

ACTIVITES
- Mise en place un comité de gestion des ouvrages ou choix d’un délégataire au sein de la communauté.
- Réalisation d’une étude géotechnique pour l’identification des points de forage
- Réalisation et mise en service deux forages respectivement à Komè et à Fonkpodji.
- Formation des communautés pour l’entretien des ouvrages hydrauliques pour assurer leur pérennité.
- Sensibilisation des communautés sur l’importance de consommer de l’eau potable.

DONNEES CLE

Population bénéficiaire : 4000 personnes
Mise en oeuvre : 2021
Budget total : 25 000 €
dont 20 000 € AIMF / Wallonie
5000 € coopération décentralisée Tintigny / Djidja

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF