Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les actualités concernant l’AIMF. Vous pouvez à tout moment utiliser vous désabonner en utilisant la case ci-dessous

Fermer
Accueil > Actualités > Toutes les actualités

Assainissement des villes en forte croissance et économie circulaire : une initiative majeure de l’AIMF en appui à 11 villes d’Asie et d’Afrique

  • Partagez cette page

Thème(s) :  Développement urbain durable et services essentiels , Initiative pour la Santé et la Salubrité en Ville #ISSV

Les filières structurées de gestion des boues de vidange sont une réponse adaptée aux enjeux d’assainissement des villes en forte croissance, et portent des dynamiques écologiques et économiques vertueuses. L’AIMF soutient les villes engagées dans cette démarche à travers une initiative lancée avec la fondation Bill et Melinda Gates en 2017, initiative qui vient renforcer l’action conduite avec ses partenaires de coopération décentralisée (SIAAP, Agences de l’Eau, Département des Hauts de Seine, Nantes Métropole, Ville de Lausanne).

A total, 14 M€ ont été investis depuis 2014 pour soutenir ces démarches dans 11 villes de 9 pays.

La mise en place de filières GBV : une réponse durable aux enjeux d’assainissement des villes en forte croissance

Dans la plupart des villes en développement, l’assainissement des quartiers périphériques est essentiellement autonome et les services de vidange, assurés par le secteur privé ou par des régies publiques, sont rendus difficiles par la vétusté des camions et l’absence de site de traitement. Les boues de vidange sont ainsi déversées sans traitement, à l’extérieur de la ville ou dans les « bas fonds », zones basses inondables.

Avec les villes et ses partenaires, l’AIMF a engagé depuis 10 ans une démarche intégrée qui va du diagnostic à la construction de stations de traitement et de revalorisation des boues de vidange, en passant par la structuration de la filière.

A la clé : des meilleures conditions de vie pour les populations, le développement d’un secteur économique, et une démarche environnementale construite autour de la réutilisation ou de la commercialisation en fertilisant des boues traitées.

Le point sur les 11 projets pilotes soutenus par l’AIMF

  • Vientiane (Laos)
    Ce projet a de construction de la première station de traitement des boues de vidange et de structuration de la filière a été accompagné entre 2014 et 2019. Un second volet, centrée sur le suivi de la gestion de l’équipement et de la filière de valorisation agricole en cours de démarrage.
    Partenaires : Ville de Vientiane, SIAAP, AESN. Maitres d’œuvre locaux : Gret et WTA.
    Budget – hors études : 1,2 M€ (volet 1)
    En savoir plus : https://aimf.asso.fr/Vientiane-Structuration-et-gestion-de-la-filiere-des-boues-de-vidange.html
  • Yaoundé (Cameroun)
    Le projet mis en oeuvre avec la Communauté Urbaine de Yaoundé (CUY) vise à la doter d’une stratégie réaliste et évolutive en matière de gestion d’assainissement liquide et aboutira à la construction de la première station de traitement des boues de vidange de la capitale.
    Partenaires : CUY, SIAAP, AESN, AFD, AIMF / FBMG
    Budget total : 4,3 M€
    En savoir plus : https://aimf.asso.fr/YAOUNDE-Structuration-de-la-filiere-de-Gestion-des-boues-de-Vidanges.html
  • Phnom Penh (Cambodge)
    Les études sur la filière GBV de la ville de Phnom Penh, ont démarré en 2019 avec une mission de suivi de l’AIMF, qui a permis d’élargir le partenariat financier au SIAAP et à l’Agence de l’eau Seine-Normandie. La stratégie de Gestion des Boues de Vidange de la municipalité a été livrée en Juin 2020 et est en cours d’officialisation. Elle prévoit la construction de 4 STBV à horizon 2035 pour faire face à l’ensemble des besoins en assainissement non collectif de la ville (900 m3/j). Une phase opérationnelle visant à mettre en œuvre un projet global de structuration de la filière et à construire la première Station pilote de traitement des boues de vidange de la ville, est en cours de démarrage.
    Partenaires : Ville de Phnom Penh, SIAAP, AESN, AIMF/FBMG
    Budget total : 3,3 M€
    En savoir plus : https://aimf.asso.fr/Phnom-Penh-Etudes-pour-la-structuration-de-la-filiere-GBV.html
  • Siem Reap (Cambodge)
    Une première phase a été centrée sur des études sur la filière avec un accent important sur la valorisation agricole des produits réalisés en 2019.
    Un phase de mise en œuvre a démarré en 2020, et prévoit la construction d’une station de traitement des boues de vidange sur le site de l’actuelle station de traitement des eux usées, ainsi qu’un travail avec les coopératives agricoles locales pour la valorisation des boues.
    Partenaires : Province de Siem Reap, SIAAP, AESN, Agrisud, Hauts de Seine, AIMF
    Budget total : 3,5 M€
    En savoir plus : https://aimf.asso.fr/SIEM-REAP-PROFERTIL-Structuration-et-gestion-de-la-filiere-de-boues-de-vidange.html
  • Hué (Vietnam)
    Avec la ville de Hué et le SIAAP, le partenariat en cours avec l’AIMF sur l’assainissement est à ce stade centré sur la production des études socio-économiques et techniques, qui ont été livrés en décembre 2020. Un projet pilote pour entamer la phase opérationnelle est d’ores et déjà en recherche de financements, pour un investissement estimé à hauteur de 1.5 millions d’euros. L’Agence de l’eau Seine-Normandie est mobilisée comme partenaire technique et financier.
    Partenaires : Ville de Hué, SIAAP, Agence de l’eau Seine-Normandie, AIMF/FBMG
    Budget : phase d’études 86 500 € – 2d phase à venir
  • Dschang (Cameroun)
    Le projet d’études pour l’assainissement de la ville de Dschang, élargi au territoire du Sycome (syndicat des communes de la Menoua) a reçu le soutien de Nantes Métropole. Le rapport d’analyse du marché de la vidange, étude socio-économique et rapport final d’élaboration de la stratégie, conduites en partenariat avec l’Université de Dschang, a été livré.
    Une nouvelle étape du projet a démarré avec le lancement de l’avant-projet sommaire de la première station de traitement des boues de vidange de Dschang – Menoua.
    Partenaires : Ville de Dschang, Nantes Métropole, AIMF/FBMG
    Budget total : 58 000 € phase d’études - 2d phase à venir
    En savoir plus : https://aimf.asso.fr/DSCHANG-Etudes-pour-la-structuration-de-la-filiere-GBV.html
  • Nouakchott (Mauritanie)
    Le programme GBV du Conseil Régional de Nouakchott s’inscrit dans le cadre d’un partenariat public-public avec le Service de l’eau de la ville de Lausanne en Suisse. Le diagnostic situationnel et sectoriel GBV de la région est la première étape de ce projet. La restitution et la concertation des acteurs sont prévues en avril 2021.
    Partenaires : région de Nouakchott, Ville de Lausanne, AIMF/FBMG
    Budget du volet assainissement du projet : 50 000 €.
    En savoir plus : https://aimf.asso.fr/Nouakchott-Projet-communautaire-d-Acces-a-l-eau-et-a-l-assainissement-PCAEA2.html
  • Mahajanga (Madagascar)
    Ce projet en cours vise l’extension de la filière assainissement via sa structuration, l’innovation et le développement des compétences locales. Ciblé sur les quartiers populaires de Mahajanga, en particulier la zone dense et inondable du vallon Meitzinger, il met en œuvre une forte composante d’accès à l’assainissement, à domicile et via les infrastructures publiques. D’autre part il renforce
    significativement la gestion des déchets liquides, en développant la filière GBV (vidange à bas coût, traitement amélioré) et en conduisant les études détaillés pour l’évacuation des eaux usées du vallon.
    Partenaires : SIAAP, Gescod, AESN, AIMF
    Budget : 1,4 M€
    En savoir plus : https://aimf.asso.fr/Extension-de-la-filiere-assainissement-de-Mahajanga.html
  • Kindia (Guinée)
    Les études sur la ville de Kindia en Guinée, également en coopération avec Nantes, ont démarré en 2020 avec le lancement du diagnostic. Les études socio-économiques et de zonage de la ville et sur la base d’une enquête ménage, une étude du marché agro-alimentaire, une synthèse cartographique et un plan d’action sont en cours d’élaboration. Une coopération Sud-Sud est envisagée entre Dschang et Kindia concernant la réutilisation des boues hygiénisées dans l’agriculture locale et les opportunités de co-compostage.
    Partenaires : Ville de Dschang, Nantes Métropole, AIMF/FBMG
    Budget phase études : 40000 €
  • Bukavu (RDC)
    Le diagnostic sera conduit pour un binôme d’expert suisse-ruandais au cours de septembre / octobre 2020, pour un lancement des études détaillés au dernier trimestre 2020.
    Partenaires : Ville de Bukavu et AIMF/FBMG
    Budget phase études : 40 000 €
  • Ouagadougou (Burkina Faso)
    Ce projet est en phase de démarrage. Le diagnostic initial est prévu pour le dernier trimestre 2020.
    Partenaires : Ville et AIMF/FBMG
    Budget phase études : 60 000 €

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF