Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les actualités concernant l’AIMF. Vous pouvez à tout moment utiliser vous désabonner en utilisant la case ci-dessous

Fermer
Accueil > Actualités > Toutes les actualités

Accès à l’éducation, développement socio-économique et diplomatie des villes : au Burkina Faso, nous devons soutenir concrètement l’action des Maires pour la sortie de crise

  • Partagez cette page

Lieu(x) :  BANFORA , OUAGADOUGOU Thème(s) :  Valeurs en ville

Une crise sécuritaire touche lourdement le Burkina Faso. Aux pertes humaines qui endeuillent le pays entier s’ajoutent le déplacement des populations, la déscolarisation de centaines de milliers d’enfants, les conséquences de long terme sur développement économique du pays et son attractivité internationale. Autant d’éléments qui fragilisent un vivre-ensemble déjà affaibli. L’approche sécuritaire ne saurait à elle seule, apporter des réponses à une crise de la profondeur de celle qui touche le Sahel et le Burkina Faso. Au quotidien, par les solutions qu’ils portent au plus près d’une population qu’ils connaissent et qui conserve leur confiance, les élus locaux sont une clé essentielle de la sortie de crise. Dans cette tâche difficile qui est la leur, ils doivent pouvoir compter sur une solidarité qui s’exprime dans les mots et qui se concrétise sur le terrain. C’est le sens de l’engagement de l’AIMF à leurs côtés.

Défendre l’accès à l’éducation pour toutes et tous : 24 salles de classes inaugurées à Banfora

Face à l’obscurantisme et à la menace sécuritaire, l’engagement des Maires à défendre l’accès à l’éducation pour toutes et tous a une portée politique très forte. Pour réaffirmer la place de l’école et encourager la scolarisation des filles, le renforcement des infrastructures est indispensable. En mission au Burkina Faso, le Secrétaire permanent de l’AIMF M. Pierre BAILLET a participé mardi 21 septembre à l’inauguration des 4 nouveaux établissements scolaires financés par l’AIMF, aux côtés du Maire M. Aboubakar HÉMA. Avec leurs 24 classes ces bâtiments éco-conçus permettront la scolarisation de 2000 élèves de la commune.


Avec Ouagadougou, faire de la ceinture verte un moteur pour faciliter l’intégration des populations déplacées

A Ouagadougou, la municipalité et l’AIMF mettent en place une coopération autour de la réhabilitation de la ceinture verte. Ce programme porteur qui associe une démarche environnementale et le développement du maraîchage urbain a un impact important sur l’inclusion sociale des populations défavorisées. Parmi elles, les déplacés internes qui fuient les conflits doivent faire l’objet d’une attention et d’une solidarité renforcées. Ce sera l’un des axes forts du partenariat entre Ouagadougou et l’AIMF, et pour lequel une convention de financement de 300 000 € a été signée par le Secrétaire permanent et le Maire M. Armand BÉOUINDÉ. Le programme de réhabilitation de la ceinture verte sera présenté à l’occasion de la Conférence Internationale sur les Forêts qui se tient à Paris le 6 octobre.

Renforcer la diplomatie des Maires au Sahel

La mission du Secrétaire permanent de l’AIMF était aussi l’occasion d’une rencontre avec les Maires des communes du Burkina Faso, réunis dans le cadre de l’AMBF. Au cœur des échanges, le rôle de l’AIMF pour soutenir l’engagement des autorités locales en faveur de la paix à travers une démarche sous-régionale, mais aussi pour porter à l’international les initiatives des Maires. La résilience de Solhan, ville martyr qui est en train de se reconstruire économiquement et psychologiquement, mais aussi l’action du Groupement local de coopération transfrontalière (GLTC) entre les communes du Burkina Faso et du Niger, doivent être connus et soutenus par la communauté internationale. De même que doit être reconnue la capacité des Maires à assurer la cohérence entre les acteurs du territoire à travers le dialogue, l’accès à l’éducation, le soutien au développement économique et aux activités génératrices de revenus. Cette action les place au cœur d’une sortie de crise qui dépasse la solution sécuritaire, et doit être accompagnée. L’AIMF s’est engagée à poursuivre sa mobilisation pour la mise en place d’un plan d’appui aux Maires du Sahel.

MEMBRES ASSOCIÉS

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF