Actualités archivées
Actualités à la une
Evènements à venir
Conférences / séminaires AIMF
Autres sommets internationaux
Evènements passés
ACTUALITES / EVENEMENTS / Actualités archivées
2013   |   2012   |   2011   |   2010   |   2009   |   2008   |   2007   |   2006   |   2005   |   2004   |   2003
Actes du colloque "Le patrimoine urbain" - Vientiane, 2/3 avril 2013

Les actes du colloque "Le patrimoine urbain, sa protection et sa mise en valeur : quel rôle pour les responsables locaux ? - Cambodge / Laos / Vietnam", tenu à Vientiane les 2 et 3 avril 2013, sont en ligne.

 Accéder aux actes du colloque

  Toutes les ressources de la banque de données "Protection et valorisation du patrimoine"

Mobilisation des recettes et modernisation des finances de N'Djaména

La ville de N'Djaména et l'AIMF, en partenariat avec l'Association Nationale des Communes du Tchad, lancent le projet de mobilisation des recettes et de modernisation de la gestion financière de la ville capitale.

D'une durée de 3 ans et doté d'un budget de 700 000 euros, ce projet prévoit l'adressage de la ville, la modernisation des services financiers et comptables, la mise en place d'un observatoire fiscal local, la capitalisation et la diffusion des acquis  par l'Association Nationale des Communes du Tchad.

Cofinancé avec l'Union européenne, il intervient alors que l'AIMF a déjà mis en oeuvre, avec les villes de Bangui, Douala et Pointe-Noire et avec un cofinancement de l'Union européenne, une démarche analogue.

Forum Afrique - 100 innovations pour un développement durable

Réuni à l’initiative du Ministre français délégué au Développement, M. Pascal Canfin, le Forum Afrique – 100 innovations pour le développement durable" entend réunir lors du Sommet de l’Elysée des 4 et 5 décembre 2013 des porteurs d’innovations qui contribuent au développement durable, à l’entreprenariat africain, à une croissance solidaire et qui permettent de satisfaire les besoins essentiels des populations tout en proposant des solutions aux crises sociales et environnementales.

Le Forum rassemble les innovations financières, techniques et technologiques, sociales, culturelles, écologiques les plus marquantes du continent, celles qui servent l’entreprise, la société et l’individu, celles qui renforcent le vivre ensemble et diminuent l’exclusion notamment des femmes et des plus fragiles, celles qui bénéficient aux populations et quartiers défavorisées et qui mobilisent des leviers de diffusion rapide.

Vous êtes citoyen et résident d’un pays du continent africain (pays d’Afrique du Nord inclus), représentant une entreprise, une ONG, ou un élu local, un chercheur et porteur d’une innovation : Postulez avant le 15 octobre 2013 au Forum Afrique – 100 innovations pour un développement durable !

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/aide-au-developpement-et/forum-afrique-100-innovations-pour/formulaire-de-candidature/

Entretien avec Patrick Rimbert, Maire de Nantes, Président de la Commission permanente Villes innovantes de l'AIMF

> Très active au sein du réseau AIMF, la Ville de Nantes a été désignée il y a peu pour présider une nouvelle commission permanente, qui travaillera sur les Villes innovantes. En quoi Nantes est-elle leader en la matière ?

Nantes une très longue tradition d'innovation, dans tous les domaines. Ce fut un choix, à la fin des années 1980, lorsqu'il a fallu offrir à la ville de nouveaux horizons, après la fermeture des chantiers navals, qui avaient marqué la fin d'une époque.

De cet évènement douloureux, il fallait faire une chance. Puisqu'un univers s'effondrait, nous avons fait le choix d'en bâtir un autre. La culture a constitué un puissant vecteur, avec des évènements qui ont profondément marqué les esprits : Cargo 92 ou les Allumés, par exemple, l'arrivée de Royal de Luxe et de ses parades, plus tard la réhabilitation du Lieu Unique. Ce ne sont là que quelques exemples de cette effervescence qui a permis à Nantes d'être identifiée, par ses habitants aussi bien qu'à l'extérieur, comme un lieu où se passaient des choses que l'on ne trouve nulle part ailleurs.

     Patrick RIMBERT
Maire de Nantes

Cette innovation a débordé bien évidemment le secteur culturel. Le quartier de la création en est le meilleur exemple. Il fait voisiner les sciences et les techniques en accueillant cinq domaines des industries créatives : communication, design, arts de la scène, architecture, arts visuels, etc. A terme, c'est un véritable pôle d'excellence arts et culture qui émergera sur ce secteur avec comme centre névralgique les anciennes halles Alstom qui font l'objet d'un projet de transformation pour accueillir l'Ecole des beaux-arts, une partie de l'université, de l'immobilier d'entreprises, des espaces d'exposition et de médiation.

Enfin, c'est dans chacune des politiques menées, que ce soit au niveau de la Ville ou de la Métropole, que nous nous efforçons de porter l'innovation, que ce soit dans les objets ou dans les méthodes.

Pour autant, nous ne prétendons pas bien sûr tout savoir. C'est pourquoi nous sommes particulièrement fiers d'avoir été désignés pour présider cette commission sur les villes innovantes. Nous y apporterons notre contribution et nous sommes certains que nous nous y enrichirons considérablement, au contact des expériences des autres membres.

 

> Quelles orientations souhaitez-vous donner à ce groupe de travail ?

Nous sommes confrontés depuis désormais plusieurs années à une situation assez inédite, qui mélange une atonie économique et une fragilité du système financier engendrant un chômage endémique et un recul du pouvoir d'achat en particulier des plus modestes, à des mutations profondes de notre environnement au sens large, que ce soit bien sûr au plan écologique mais aussi de nos sociétés, qui font en particulier face à un vieillissement sans précédent. Cette situation, qui se produit dans un monde en perpétuel changement, bousculé par les innovations technologiques, ne peut bien sûr laisser les villes indifférentes. Même si tout ne se décide pas à leur niveau, même si le contexte économique global leur échappe, elles sont, grâce à la formidable concentration de ressources, d'énergies et de talents qu'elles renferment, le lieu par excellence de l'expérimentation, de la réflexion et de la recherche de solutions qui pourront, le cas échéant, être appliquées à une échelle plus large. Cela implique de dépasser les cadres traditionnels, de développer novation et créativité, de concilier dynamisme et solidarité.

Deux filières répondent à ces impératifs, sur lesquelles Nantes propose de faire travailler la nouvelle Commission permanente sur les villes innovantes: l'économie sociale et solidaire (ESS) et les industries créatives.

En effet, les initiatives de l’ESS, construites à partir des pratiques de terrain, répondent aux conséquences de la crise, aux besoins essentiels non satisfaits et, par leur ancrage durable dans les territoires, participent à la création d’emplois non délocalisables. Elles contribuent à un développement échappant à la seule logique marchande qui concilie justice sociale et protection de l’environnement, permettant un développement plus équitable et durable.

En outre, en matière d’emploi, contrairement à une vision qui l'associe encore trop souvent à la logique de réparation, autour des actions d’insertion et du traitement social, l’ESS est au contraire porteuse d’une logique d’innovation autour des actions d’insertion et du traitement social du chômage.  Elle contribue à l’insertion des publics éloignés de l’emploi et permet la création d’emplois stables.

Pour toutes ces raisons, il nous semble indispensable que la Commission permanente sur les villes innovantes s'en empare. Nantes, qui a une très longue et très riche expérience en la matière, apportera naturellement sa contribution à cette réflexion.

Les industries créatives constituent pour leur part une réponse à l'accélération du monde. L’émergence rapide de technologies nouvelles et l’accroissement de la mondialisation ont fait prendre à l’Europe et à d’autres régions du globe un tournant radical, s’écartant de l’industrie manufacturière traditionnelle pour embrasser les services et l’innovation.

Une part essentielle du dynamisme économique repose désormais sur des communautés créatives, dont la matière première est leur capacité à imaginer, à créer et à innover. Dans cette logique, l’innovation, qu’elle soit technologique ou  non technologique, découle de la capacité créative des individus et des territoires qui les rassemblent. La capacité à créer des expériences et des réseaux sociaux est devenue un facteur clé de compétitivité.

Cette nouvelle économie repose sur la capacité des villes à se saisir de ces nouveaux enjeux. Pour rester compétitives et s’inscrire durablement dans cet environnement mondial en constante mutation elles doivent être en capacité d’attirer des individus « créatifs ». Pour cela, elles doivent mettre en œuvre des stratégies urbaines qui permettent à ces individus de s’épanouir sur un territoire donné en leur garantissant des conditions de vie et de travail optimales et permettant à la créativité et à l’innovation de se développer dans une nouvelle culture entrepreneuriale.

Basées sur l'échange, l'ouverture et la coopération, ces industries ont évidemment vocation par excellence à s'inscrire dans un réseau international et francophone comme celui de l'AIMF. Ici encore, Nantes se propose de faire profiter de sa propre expérience, puisque, depuis 2012, Nantes Métropole participe au projet ECIA (European Creative industries Alliance) avec des villes désignées comme expertes sur le sujet : Amsterdam, Milan, Helsinki/Tampere/Barcelone et Berlin. Ce consortium, dont les activités de recherche sont financées par la DG Entreprise de la Commission Européenne, doit formuler d’ici 2014 des recommandations politiques pour faciliter le déploiement économique de ces industries créatives. Par ailleurs, dans le cadre de ce projet, le quartier de la création est responsable d’un axe de travail sur l’innovation croisée ou « spillover » visant à  comprendre comment la créativité et les industries créatives sont une source majeure d’innovation pour le reste de l’économie.

Ces deux axes fourniront matière à une riche réflexion, qui pourra de surcroît certainement mener vers de nouveaux horizons par les développements qu'elle ouvrira.


> Comment renforcer notre association et faire de Nantes un pôle de rayonnement du réseau des maires francophones ?

La priorité n’est pas seulement de renforcer notre rayonnement. Il est de conforter nos acquis et la reconnaissance que Nantes a acquise au fil de ces dernières années.

On voit bien que Nantes est maintenant un interlocuteur écouté parmi le réseau des maires francophones et notre  priorité s’il fallait en définir une, serait de promouvoir encore et toujours la défense de la francophonie partout et plus particulièrement dans nos quartiers. Il y a bien des manières de le faire. L’édition 2013 de Nantes en Francophonie les a largement illustrées, par la diversité de sa programmation. On y trouvait en effet des expositions, comme « Place au bonheur », des concerts, nombreux, parfois très originaux comme un concert de musique acadienne ou un Concert « Jazz d’Afrique », des rencontres littéraires, du théâtre, des colloques, du cinéma, du slam, du hip-hop et même une dictée francophone. De plus, nous avons su créer autour de cet évènement un engagement collectif très fort. Les acteurs universitaires, touristiques et culturels se sont mobilisés. Les citoyens, les associations ont également été très présents.

On le voit, les moyens ne manquent pas et je reste convaincu que c’est à chaque municipalité et à chaque élu de défendre et de porter toujours plus haut nos couleurs francophones. Le discours aujourd’hui est perceptible et bien reçu. De vastes territoires culturels, industriels (on l’oublie trop souvent) et touristiques restent à conquérir. 
 
> La prochaine Assemblée Générale de l'AIMF traitera du lien entre villes et économie sociale et solidaire. Quel est le projet porté par Nantes en la matière ?

Nantes a une tradition ancienne en matière d'économie sociale et solidaire. Pour ne citer que des éléments assez récents, nous sommes engagés dans une démarche de coopération avec les acteurs qui a donné lieu à l’inter-réseau puis à l’association Ecossolies en 2004 et nous avons formalisé notre démarche par le biais de plans triennaux, afin de lui donner visibilité et efficacité.

De manière très concrète, nous travaillons selon deux grands axes : l’appel à projets et le Pôle ESS.

L’appel à projets ESS  vise, selon une approche par compétences, à soutenir une activité de recherche-développement et des innovations qui irriguent toutes les politiques publiques. Bien évidemment, nous nous efforçons de développer par ce biais des expériences profondément originales, pour répondre à des besoins que l'économie traditionnelle ne sait pas prendre en charge. A titre d'exemple, on peut citer différentes possibilités d’accès aux logements à moindre coût : logement mis à disposition en échange d’une présence (le temps pour toit) - Coopératives d’habitat pour revenus moyens et faibles (écho-habitants) - mise à disposition d’appartements pour SDF par parrainage (Toit à Moi).

Le Pôle ESS, quant à lui, est un Pôle d’Innovation et de Co-développement de l’ESS remplissant quatre grandes fonctions :
- le développement de l’entreprenariat social,
- la formation des acteurs,
- la promotion de l’ESS auprès des habitants,
- l’implication des acteurs et des collectivités dans la co-construction des politiques publiques.

Animé par l’association Ecossolies, ce pôle est un espace performant de coopération entre acteurs et collectivités.

 

 

Jeux de la Francophonie - L'AIMF accorde un Prix au lauréat de l'épreuve de Création écologique

A l’occasion des 7e Jeux de la Francophonie, qui se sont tenus à Nice du 7 au 15 septembre 2013, l’AIMF a décerné un Prix au lauréat de l’épreuve de «Création écologique», l'association ivoirienne RIABD (Réseau d’Innovation pour une Agriculture Biologique Durable).

Le Prix a été remis par Monsieur Robert Beugré MAMBE, Gouverneur d’Abidjan et Vice-président de l’AIMF, qui a rappelé l'importance toute particulière de la création écologique pour les élus locaux. En effet, la croissance urbaine les villes dans une position décisive en matière de protection de l'environnement et de promotion d'une croissance durable. 

Le soutien apporté par l'AIMF permettra d'encourager le développement des activités de l'association RIABD : recherche sur les résidus du cacao qu’elle transforme en compost, actions de sensibilisation en direction des enfants et des familles sur cette technique, soutien à des coopératives scolaires autour d’un projet agricole.

  Consulter le site des Jeux de la Francophonie

Prix littéraire Paris-Liège

Jean-Claude Brechet, ancien maître de conférences à l'Université Paris III-Sorbonne Nouvelle, a remporté, mardi 17 septembre, le Prix Paris-Liège 2013 pour son ouvrage sur Chateaubriand. Il succède au palmarès à Jean-Christophe Bailly, premier lauréat de ce prix littéraire.

Organisé par la Ville de Liège, avec le soutien de la Ville de Paris, ce prix littéraire récompense annuellement le meilleur essai original portant sur les sciences humaines, écrit en langue française et publié au cours de l’année qui précède celle de la remise du prix.

La prochaine édition aura à coeur de mettre en avant des oeuvres issues de l'ensemble de la Francophonie et l'appel à contribution sera relayé sur notre site.

  En savoir plus

Mahajunga reçoit le Prix Convergences

Le programme de gestion et de valorisation des ordures ménagères de Mahajunga, mené en lien avec le partenariat Gevalor- Madacompsot, a reçu le 19 septembre dernier le Prix Convergences International destiné à reconnaitre un partenariat innovant dans le domaine de la lutte contre la pauvreté.

Cette initiative de transformation des déchets organiques urbains en compost, développe non seulement une démarche écologique, mais aussi des actions en faveur du développement économique et social du territoire puisqu'elle est créatrice d'emploi.  

L'appui de l'AIMF avait été déterminant pour le lancement du programme, qui reçoit aujourd'hui le soutien d'un nombre important de partenaires.

  En savoir plus sur Gevalor

  En savoir plus sur Madacompost

Participez au programme "100 villes résilientes"

La Fondation Rockefeller lance le programme « 100 villes résilientes », qui vise à renforcer les capacités des villes afin de les aider à mieux absorber les chocs et les mutations urbaines, et à appuyer des solutions leur permettant de se rétablir rapidement après une crise urbaine.

Cent villes à travers le monde seront sélectionnées pour recevoir un soutien technique et des ressources pour l’élaboration et la mise en œuvre de plans pour une meilleure résilience.

Afin de participer à ce programme, vous pouvez inscrire votre collectivité d’ici au 23 septembre 2013 sur le site http://100resilientcities.rockefellerfoundation.org/pages/for-cities .

 Consulter la présentation complète du programme

 

Patrimoine et développement local en Afrique de l’Ouest – Evaluation et résultats du projet

Le projet « Patrimoine culturel et développement local », mené par l’AIMF et ses partenaires avec un cofinancement de l’Union européenne, s’est achevé il y a quelques mois. Centré sur l’Afrique de l’Ouest (Bénin, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Mali, Mauritanie et Sénégal), il aura permis en 3 ans de renforcer les capacités et la légitimité des autorités locales à intervenir directement dans la protection, la gestion, et la valorisation du patrimoine culturel de leurs territoires.

L’évaluation finale du projet donne des éléments permettant de mesurer les résultats atteints :
> 84% des collectivités locales interrogées répondent avoir initié des projets dans le domaine du patrimoine pendant ou suite au projet.
> 75% des collectivités locales interrogées répondent qu’elles ont, pendant ou suite au projet, réorganisé les services communaux pour agir dans le domaine du patrimoine. 
> 71% des collectivités locales interrogées ont intégré la dimension culturelle et patrimoniale dans le plan de développement territorial de leur commune.

Plus concrètement, on notera qu’en Côte d’Ivoire le projet a été un tremplin pour l’inscription de la ville de Grand-Bassam au patrimoine mondial de l’UNESCO (2012) notamment à travers le séminaire régional qui a permis d’échanger et d’obtenir le soutien de représentants d’autres villes déjà inscrites sur la Liste (Saint-Louis, Gorée, Porto-Novo). Au Bénin, c’est grâce aux acquis du projet que la ville d’Abomey a pu améliorer son projet annuel de ‘Festival du Danxome’ et la mise en valeur de certains palais privés.

Pour retrouver les principaux enseignements du projet et les exemples des actions des villes d’Afrique de l’Ouest, vous pouvez consulter le guide « Patrimoine culturel et enjeux territoriaux en Afrique francophone ».  Consulter

 En savoir plus sur le projet

Praïa - Le projet de requalification urbaine du quartier de Vila Nova achevé

  

La Municipalité de Praia compte 130.000 habitants, plus d'un quart de la population du Cap-Vert. La croissance démographique rapide de la population n'a pas été accompagnée par un rythme approprié de construction d’infrastructures collectives, notamment celles liées au réseau public d'approvisionnement en eau potable, au système de drainage des eaux usées et des eaux pluviales. De plus, la Ville de Praia est confrontée à d'importantes inondations durant la saison des pluies, principalement en raison des fortes précipitations et du relief très accidenté.

Pour faire face à ces défis, le « Programme de gouvernance municipale » de Praia intègre des mesures spécifiques à destination des quartiers les plus vulnérables.

Dans ce cadre, l’AIMF a soutenu un projet pilote de requalification urbaine du quartier de Vila Nova. D’un cout global 370 000 euros, financé grâce aux ressources propres de la mairie, au co-financement de l’AIMF et de la Coopération luxembourgeoise, ce projet débuté courant 2010 vient de s’achever.

 
 
 

Il a permis des opérations d’amélioration de l’habitat (cf. photos), la construction de 4 canaux secondaires de drainage des eaux pluviales, et le financement des branchements particuliers aux réseaux d’eau et d’assainissement.

La municipalité et l’AIMF sont actuellement engagées dans la recherche d’autres partenaires pour pouvoir continuer le programme de requalification du quartier de Vila Nova, notamment en abordant la question de l’assainissement pluvial principal.

 

Rencontre entre les collectivités locales burkinabè, ivioiriennes et européennes

100 Maires et Présidents de régions du Burkina Faso, de Côte d’Ivoire et d’Europe se sont réunis à Paris les 2 et 3 juillet derniers, à l'invitation de l'AIMF et de CUF.

Au cours du 1er semestre 2013, la vie politique du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire a été marquée par l’élection et la mise en place des nouveaux Maires et Présidents de Régions. Au Burkina Faso, 50 % des élus locaux et régionaux ont été reconduits ou renouvelés ; en Côte d’Ivoire, les élections municipales se sont tenues pour la première fois depuis 10 ans et ont été couplées à des élections régionales qui ont marqué la création d’un nouvel échelon de la décentralisation, les régions.

Au début de leurs mandats, et pour certains, à la tête de collectivités locales nouvellement créées, ces élus doivent répondre à de nombreux défis. Dans le même temps, l’élan démocratique apporté par ces élections, la dynamique de reconstruction et de sortie de crise, ainsi que le renforcement de l’intégration régionale sont, pour les élus locaux de ces deux pays, des opportunités majeures qui peuvent être nourries et exploitées grâce à la coopération décentralisée.

Cette rencontre a permis aux élus locaux et régionaux de renforcer leurs liens avec leurs collectivités partenaires en France et en Europe et de réfléchir à la manière dont la coopération décentralisée peut intervenir en faveur de la sortie de crise, de la réconciliation, de la reconstruction et du développement des deux pays.

Un atelier a également été consacré à la manière dont les autorités locales du Burkina Faso, de Côte d’Ivoire, de France et d’Europe peuvent mobiliser des fonds extérieurs au service du développement local et identifier la plus value de la coopération décentralisée pour ce faire.

Les travaux ont été animés, notamment, par M. Marin Casimir Ilboudo, Maire de Ouagadougou et Président de l’AMBF, M. François Albert Amichia, Maire de Treichville et Président de l’UVICOCI, M. Aka Aouélé, Président de la Région du Sud Comoé (Côte d’Ivoire), M. Maxime Lomboza Kone, Président de la Région Boucle du Mouhoun et de l’Association des Régions du Burkina Faso.

A cette occasion s’est tenu le 4ème comité de pilotage du projet européen« Renforcement des capacités des  collectivités locales du Burkina Faso et de Côte d’Ivoire » qui a permis l’élaboration d’un plan d’actions pour renforcer les autorités locales de ces deux pays et leurs liens.

Cette rencontre a été cofinancée par l’Union européenne et l'AIMF dans le cadre du projet « Renforcement des capacités des collectivités locales du Burkina Faso et de Côte d’Ivoire » cofinancé par l’Union européenne » -  En savoir plus sur ce projet.

 Consulter le programme de la rencontre
 Consulter l'intervention introductive de M. François Albert Amichia, Maire de Treichville et Président de l'UVICOCI

Tunis / Visite d'Etat du Président François Hollande

A l’occasion de sa visite d’Etat en République de Tunisie (4-5 juillet), le Président François Hollande a été reçu par le Maire de Tunis M. Seifallah Lasram et le conseil municipal de la Ville de Tunis, en présence de M. Bertrand Delanoë, Maire de Paris et Président de l’AIMF.

 Voir le discours de M. François Hollande, Président de la République française
 Lire le discours de M. Seifallah Lasram, Maire de Tunis

Les autorités locales au coeur de la politique de coopération de l'Union européenne

La Commission européenne a rendu publique, le 15 mai, sa Communication sur les autorités locales - Télécharger le document.
Préparé depuis plusieurs mois, ce document trace les grandes lignes de la coopération au développement entre l’Union européenne et les autorités locales. Les maires francophones avaient été sollicités pour apporter leur point de vue, dans le cadre d’une réunion organisée par l’AIMF et l’Union européenne à Genève en août 2012 -  En savoir plus sur cette réunion.
Les axes principaux de coopération identifiés dans la Communication sont l’appui à la décentralisation, le renforcement des capacités des autorités locales et de leurs associations nationales, le soutien à l’urbanisation durable. Il est à noter qu’un assouplissement des modalités de coopération est envisagé.

Les autorités locales seront également au cœur des discussions qui auront lieu lors du Forum politique pour le développement organisé par la Commission européenne à Bruxelles les 18 et 19 juin. Mme Jacqueline Moustache-Belle, Mairesse de Victoria (Seychelles) et membre du Bureau de l’AIMF, y portera la voix des réseaux mondiaux de collectivités locales.
 En savoir plus sur le Forum

Cameroun - Programme National de Formation aux Métiers de la Ville

Le Programme National de Formation aux Métiers de la Ville (PNFMV), une initiative quadripartite du Ministère de l’Habitat et du Développement Urbain (MINHDU), du Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation (MINATD), du Fonds Spécial d’Equipement et d’Intervention Intercommunale (FEICOM) et des Communes et Villes Unies du Cameroun (CVUC) vient de voir le jour au Cameroun.

Hébergé et géré par les CVUC en tant qu’agence d’exécution (maître d’œuvre), le PNFMV, dont le MINHDU assure la maitrise d’ouvrage, a pour principale mission le renforcement des capacités des élus et cadres municipaux dans le domaine de la gouvernance urbaine. Ses activités se déroulent à travers des formations qualifiantes de courte durée dans le cadre d’un dispositif de formation-action, structuré autour d’une démarche d’appui aux villes bénéficiaires à travers la mise en œuvre des expériences pilotes.

Le Programme, dont les premières sessions de formation auront lieu courant troisième trimestre 2013, devra permettre d'appuyer les municipalités dans l'anticipation et la maîtrise de leur développement urbain, grâce à la mise en place d’un ensemble d’outils de gouvernance urbaine, de gestion démocratique des territoires et de mobilisation des ressources financières.

La mise en place du PNFMV répond à un souci de pérennisation de l’action du Centre des Métiers de la Ville (CMV) du Projet Urba.Cam mis en œuvre au Cameroun entre 2007 et 2009 avec l’appui de Nantes-Métropole. Les contributeurs du PNFMV pour sa première année d'existence sont le MINHDU, le MINADT, le FEICOM, CVUC et l'Ambassade de France à travers le SCAC qui finance l'étude de structuration du projet.

 

Rencontre entre les collectivités locales burkinabè, ivoiriennes et européennes

Près de 100 élus municipaux et régionaux burkinabè, ivoiriens et européens se retrouveront à Paris début juillet. Organisée par l'AIMF en lien avec Cités Unies France, cette rencontre se tiendra les 2 et 3 juillet, à l’occasion du Forum annuel de Cités Unies France.

Huit mois après l’Assemblée générale de l’AIMF à Abidjan et alors que les élections municipales et régionales ont eu lieu récemment au Burkina Faso et en Côte d'Ivoire, elle permettra aux autorités locales de nouer ou de renforcer des partenariats de coopération décentralisée et d’échanger leurs expériences. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du projet de « Renforcement des capacités des autorités locales du Burkina Faso et de Côte d’Ivoire dans une logique de dialogue et de construction de la paix par le développement » cofinancé avec l’Union européenne

 En savoir plus sur le projet.

 

Coopération AIMF / Cameroun

Le Secrétaire permanent de l’AIMF s’est rendu à Yaoundé du 1er au 4 juin pour faire le bilan de la coopération avec les villes camerounaises et leur association, le Conseil National de la Décentralisation et le Programme National de Développement Participative (PNDP).

Au cours des 5 dernières années, l’AIMF a investi plus de 3 millions d’euros au Cameroun en apportant un appui au processus de décentralisation, à la modernisation des finances locales , au renforcement des capacités des autorités locales et des Communes et Villes Unies du Cameroun , à l’accès à l’eau et à l’assainissement à Dschang  et Bangangté .

Cette mission a permis d’identifier des projets structurants pour les années à venir : 

> En lien avec le PNDP, élargir la modernisation des finances locales à l’ensemble des communes du Cameroun
> Dans le cadre de la préparation des prochaines élections locales et en partenariat avec la coopération allemande, apporter un soutien au Conseil National de la Décentralisation pour la mise en place du suivi et de l’évaluation du processus de décentralisation
> Renforcement de notre programme de création de classes multimédias

Le projet eau / assainissement de Banfora achevé

Lancé en avril 2010, le projet de Renforcement du système d’alimentation en eau potable et d’assainissement des 22 villages de la Commune de Banfora (Burkina Faso), financé par l’AIMF, la Commune de Banfora et l’Agence de l’eau Rhin Meuse, vient de s’achever.

La réalisation de 22 nouveaux forages et la réhabilitation de 10 forages anciens aura permis de desservir en eau potable 10 200 personnes supplémentaires, faisant passer le taux de couverture en eau potable de 53 % à plus de 80%. Des équipements sanitaires ont par ailleurs été mis en place dans les écoles, les marchés, et auprès des familles. Un programme de formation à la gestion et à l’entretien des infrastructures d’eau et d’assainissement a été développé tout au long du projet. Enfin, le projet a permis de créer et structurer le service communal de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement au sein de la Direction des services techniques de la mairie. Une équipe permanente composée d’un coordinateur, de deux ingénieurs, d’un sociologue et d’un secrétaire, sera dorénavant en charge d’en pérenniser les acquis et de mettre en œuvre la politique locale d’accès à l’eau et à l’assainissement.

 

En savoir plus sur le projet

 

Création de l'Association marocaine des Présidents de Conseils communaux

L’Assemblée générale constitutive de l’Association marocaine des Présidents des Conseils communaux (AMPCC) s’est tenue le 27 mai à Skhirat, dans le cadre du premier Congrès national des présidents des conseils communaux.

Alors que Rabat s’apprête à accueillir, en octobre prochain, le Sommet mondial des dirigeants locaux et régionaux (4ème Congrès mondial des CGLU), cette réunion  avait pour thème « La contribution des communes marocaines aux travaux du Sommet mondial des dirigeants locaux et régionaux : quelles perspectives pour le processus de décentralisation à la lumière de la nouvelle Constitution ? ».

Dans la presse - http://www.lnt.ma/actualites/les-presidents-de-conseils-communaux-creent-leur-association-76785.html

 

2è Assises de la coopération décentralisée franco-nigérienne

Les 2èmes Assises de la coopération décentralisée franco-nigérienne se tiendront à Niamey du 8 au 12 juillet 2013 sur le thème "Pour la promotion d'une bonne gouvernance".

Conférence internationale des donateurs pour le développement du Mali

Le Secrétariat permanent de l'AIMF a participé, au sein de la Délégation francophone, à la Conférence internationale des donateurs pour le développement du Mali qui s'est tenue à Bruxelles le 15 mai à l'invitation de la France et de l'Union européenne.

Le Plan de relance présenté à cette occasion par le Mali fait de la décentralisation l'une de ses priorités et l'ensemble des acteurs a reconnu que les autorités locales ont un rôle majeur à jouer dans la sortie de crise. L'AIMF entend continuer sa mobilisation pour appuyer les initiatives des collectivités territoriales maliennes en ce sens : appui à la remise en fonctionnement des administrations locales; démarche régionale et transfrontalière portée par les autorités locales; appui à la protection et à la valorisation du patrimoine culturel du Nord Mali...

En savoir plus sur la Conférence
2ème salle multimédia pour la MDS de Kinshasa

La deuxième salle numérique de la Maison des savoirs de Kinshasa a été inaugurée le 14 mai par le gouverneur de la ville de Kinshasa et l’ambassadeur du Canada en République démocratique du Congo. Cette salle est équipée d’une trentaine d’ordinateurs et vient compléter le premier espace numérique.

La MDS a accueilli en 2012 plus de 11 000 étudiants et enseignants qui ont bénéficié de formations sur les usages des technologies éducatives, les logiciels libres, et renforcé leur capacité à la maîtrise de l’informatique. Le Réseau des Maisons des savoirs, programme lancé à l'initative de l'OIF et de l'AIMF en lien avec les autres opérateurs de la Francophonie, compte désormais dix salles numériques réparties au Vietnam, en Moldavie, au Burkina Faso ainsi qu’en RDC.

Voir le site internet de la Maison des Savoirs de Kinshasa

Nouveau site internet pour Dédougou

La ville de Dédougou (Burkina Faso) a lancé récemment son nouveau site internet, réalisé dans le cadre de la coopération décentralisée qu'elle entretient avec Douai (France).

http://www.mairie-dedougou.org/

Coopération tripartite Dakar / Marrakech / Marseille

Les Maires de Dakar, Marrakech et Marseille ont signé le 11 mai dernier un accord de coopération tripartite qui permettra de renforcer les liens déjà anciens qui unissent ces villes et de les engager dans une logique de coopération triangulaire concertée. Les axes de travail prioritaires identifiés sont la culture, le tourisme et le développement économique local.

Projets d'avenir pour Montréal

Deux projets porteurs ont été lancés récemment à Montréal :

> La première Stratégie jeunesse de la ville, qui couvrira les années 2013-2017, a été lancée début mai. Issue de plusieurs démarches, dont des consultations interne et externe, cette première stratégie jeunesse vise à favoriser l'émergence et l'épanouissement d'une jeunesse engagée, en facilitant l'accès à des services adaptés, des infrastructures de qualité et un milieu de vie stimulant. 

En savoir plus
 
> Le lancement officiel du Quartier de l'innovation (QI) a eu lieu le 13 mai dernier. Véritable laboratoire d'idées, le QI a été développé par l'École de technologie supérieure et l'Université McGill, en collaboration avec la Ville de Montréal. Ce quartier se veut un écosystème touchant à tous les aspects de l'innovation : les dimensions sociales, culturelles et urbaines, la formation, la recherche et l'industrie.

En savoir plus

AG 2013 / Economie Sociale et Solidaire - Appel à contributions

La prochaine Assemblée générale de l'AIMF se tiendra à Paris du 14 au 16 novembre 2013. Le colloque sera cette année consacré à l'action développée par les élus locaux francophones pour soutenir l'Economie sociale et solidaire.

Par les principes qui les animent autant que par leur fort ancrage territorial, les acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire jouent en effet un rôle essentiel pour la vitalité du tissu économique, social et politique au niveau local : création d’emploi, innovation sociale, dynamisation des quartiers, lutte contre l’exclusion, développement de pratiques citoyennes… La convergence de leurs actions avec les préoccupations des collectivités territoriales est une évidence. Pour assurer son développement au niveau des territoires, l’ESS doit pouvoir s’appuyer sur une volonté politique forte et affirmée de la part des élus locaux, qui se matérialise par des engagements, une commande publique responsable, et un souci de l’évaluation de ces politiques. Mais l’appui des pouvoirs locaux à l’ESS passe également par le soutien à la création d’entreprises et par la mise en place de cadres de coordination et de coopération qui assurent un partenariat durable avec les acteurs de l’ESS.

Afin d'alimenter les débats sur ces problématiques, nous vous invitons à nous faire parvenir vos contributions à l'adresse sp@aimf.asso.fr.

 Télécharger la note de problématique

 

Elections municipales en Côte d'Ivoire

Les élections municipales et régionales se sont tenues en Côte d'Ivoire le 21 avril dernier.

> A Gagnoa, M. Medji BAMBA est réélu au poste de Maire
> A Grand-Bassam, M. EZALEY Georges Philippe est réélu au poste de Maire
> A Khorogo, M. Amadou GON COULIBALY est réélu au poste de Maire
> A San Pedro, M. BOUEKA NABO Clément est réélu au poste de Maire
> A Yamoussoukro, M. KOUACOU Gnrangbé Kouadio Jean est réélu au poste de Maire
> A Treichville, M. François Albert Amichia, Président de l'UVICOCI, est réélu au poste de Maire
> A Abengourou, M. AMOIKON KOUACOU Banga remplace M. Nicolas KOUASSI AKON au poste de Maire
> A Aboisso, M. Mamakou KANO remplace M. N'Zoré KADJO au poste de Maire
> A Bouaké, M. Nicolas DJIBO remplace M. Ibrahima FANNY au poste de Maire
> A Daloa, M. Samba COULIBALY remplace M. Karamoko DIABATE au poste de Maire

Réunion de l'AIMF à Vientiane

A l'occasion de la 75ème réunion du Bureau de l’Association Internationale des Maires Francophones, plus de 100 élus et représentants des collectivités locales francophones se sont retrouvés à Vientiane du 31 mars au 3 avril 2013 autour du thème de la protection et de la valorisation du patrimoine urbain. 

Protection et valorisation du patrimoine urbain : l’exemple asiatique

Alors que les villes accueillent des populations toujours plus nombreuses, venues d'horizons différents, la politique municipale du patrimoine apparaît comme un facteur de cohésion sociale autant que de dynamisme économique. L’AIMF est engagée depuis plusieurs années en faveur d'initiatives sur le thème du patrimoine urbain, traduites concrètement par deux axes d’intervention : la mise en place d’une réflexion sur le rôle, les responsabilités et les outils d’intervention des élus dans ce domaine ; la réalisation de projets concrets de sauvegarde, préservation et gestion du patrimoine.

Les villes asiatiques membres du réseau constituent un véritable exemple de par l’approche intégrée qu’elles développent pour la gestion de leur patrimoine. Afin de partager cette expérience avec les Maires participant à la réunion de Vientiane, une visite de terrain à Luang Prabang a été organisée, et des présentations des politiques patrimoniales des autres villes de la sous-région sont venues alimenter les débats.

En 2007, c’est déjà dans une ville asiatique, à Hué (Vietnam), que l’AIMF avait tenu sa première réunion sur le rôle des élus locaux dans la gestion du patrimoine. Cinq ans après, l’enjeu de la rencontre de Vientiane est de revenir sur les acquis des dernières années, d’identifier les besoins et les attentes des responsables locaux au niveau de la sous-région et d’inscrire les résultats de la rencontre dans le processus d’élaboration de la programmation stratégique de l’AIMF 2014-2018.

Consulter les contenus du séminaire

Ouverture du réseau

Cette réunion tenue à Vientiane marque également la volonté politique d’ouverture du réseau AIMF. La participation de représentants de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud Est) en témoigne. L'Organisation des Villes Arabes, l'Association des Villes du Patrimoine Mondial, ainsi que des villes inscrites au Patrimoine mondial (Ouaro Preto au Brésil, Albi en France) ont également été associées à cette rencontre. Les discussions engagées, notamment sur les problématiques culturelles, ouvrent la voie à une coopération au profit du développement urbain.


Une solidarité concrète

Le Bureau a attribué de nouvelles subventions pour un montant de plus d'1 million d'euros. Ces investissements rendront possible la réalisation de projets contribuant à l'atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement :
- Assainissement et accès à l’eau potable à Bangangté (Cameroun), Rosso (Mauritanie), Dosso (Niger)
- Construction de postes de santé à Thiès (Sénégal)
- Equipements urbains à Kigali (Rwanda), Tenkodogo (Burkina Faso)
- Patrimoine à Tunis (Tunisie) et Siem Reap (Cambodge)

La 7ème Commission permanente de l'AIMF (Ville et Innovation), créée lors de la précédente réunion du Bureau à Abidjan en novembre 2012 et présidée par la ville de Nantes, a par ailleurs présenté son programme d'action (identification d'un réseau d'experts, d'une banque de données sur les villes innovantes, préparation de la thématique de l'Assemblée générale de Paris en novembre 2013).

Prochaine rencontre

Les maires francophones se retrouveront en Assemblée générale à Paris, en novembre 2013. Ils échangeront à cette occasion sur le rôle des villes dans le développement d’une économie sociale et solidaire.

Tandem Paris-Dakar

Dans le cadre du Pacte d’amitié et de coopération qui unit les deux villes depuis 2011, Paris et Dakar organisent, de mars à juin 2013, un programme de coopération culturelle mettant à l’honneur les jeunes talents dakarois et parisiens.

Ce Tandem Paris-Dakar, organisé par l’Institut français, la Ville de Paris, la Ville de Dakar et l’Institut français de Dakar, se déroule un deux temps : un volet Paris à Dakar de mars à fin juin 2013 et un volet Dakar à Paris de septembre à décembre 2013. Les manifestations organisées dans le cadre du Tandem donnent une large place à la création contemporaine dans les deux capitales, en particulier aux créateurs issus des nouvelles générations dakaroise et parisienne. Cette programmation culturelle ambitieuse valorise les liens solides entre les scènes culturelles des deux villes dans le domaine des musiques actuelles, du théâtre, du cinéma, du débat d’idées et du numérique, notamment à travers des échanges scolaires et universitaires et de nombreuses initiatives de formations artistiques.

En savoir plus - http://www.tandem-dakarparis.com/

Adressage patrimonial à Siem Reap

Dans la suite de l’étude pour la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine culturel et naturel réalisée par l’APSARA  avec l’appui de l’AFD en 2010-2011, l’AIMF est mobilisée auprès de la ville de Siem Reap pour réaliser l’adressage patrimonial de la ville. Ce projet permettra d’améliorer la gestion du patrimoine urbain, et de participer à la valorisation touristique de la ville.

Les activités du projet ont débuté en juin 2012.
Après la validation du scénario définitif d’adressage, l’équipe technique a pu réaliser les enquêtes de terrain et le traitement des données (octobre 2012 à janvier 2013).
Pour ce qui concerne le Circuit du Quartier Historique, le projet (itinéraire, différents types de signalétique, etc.) et les maquettes des panneaux des neuf premières stations ont été validées à l’automne 2012. La pose des premiers éléments signalétiques de ce circuit de découverte du patrimoine a eu lieu en décembre 2012.
Le travail d'identification touchant à sa fin, le plan de panneautage, la commande et la pose de plaques de rues dans la zone historique seront prochainement réalisés. Les données de terrain doivent être collectées et vérifiées pour finaliser la réalisation des plans avant impression. Enfin, la poursuite de l’installation de la signalétique et l’impression des supports de visite permettra de rendre bientôt le Circuit de visite opérationnel.

En savoir plus sur le projet

Cameroun - Modernisation des finances

La dynamique de modernisation des finances publiques engagée au Cameroun depuis plusieurs années a mené à la mise en place de nouvelles procédures, notamment le budget-programme, afin de répondre aux exigences d’une gestion axée sur les résultats.

Dans cette perspective, et dans le cadre du projet « Mobilisation des recettes et modernisation des finances de Bangui, Douala, Pointe-Noire », cofinancé par l’AIMF et l’Union européenne, 38 cadres et élus de la Communauté urbaine de Douala ont suivi, du 20 au 22 février dernier, un séminaire sur le budget-programme.

Ces trois journées de travail étaient structurées autour de 5 modules :
> Gestion axée sur les résultats et planification stratégique
> Introduction à la réforme budgétaire
> Autorisations d’engagement et crédits de paiement
> Présentation du budget programme
> Cas pratiques

En savoir plus sur le projet

Commission Décentralisation et démocratie locale - séminaire de Kinshasa

La Commission permanente « Décentralisation et démocratie locale » de  l’AIMF, présidée par la ville de Saint-Louis (Sénégal) organisera les 11 et 12 mars prochains à Kinshasa un séminaire sur le thème : « Décentralisation et Gouvernance locale dans les villes francophones : études de capitalisation de bonnes pratiques ». Cette rencontre rassemblera 130 personnes, élus locaux et cadres territoriaux des 11 provinces et 98 communes de RDC, mais aussi de Liège (Belgique), Bujumbura (Burundi), Brazzaville et Pointe-Noire (Congo), Douala (Cameroun), Dakar et Saint-Louis (Sénégal) et de l’Union des Villes et Communes de Côte d'Ivoire.

Les échanges s’articuleront autour de 5 thématiques : les relations entre l’Etat et les collectivités locales; les finances publiques locales ; l’intercommunalité ; la gestion participative ; la gestion axée sur les résultats.

Dans le même temps, les élus locaux congolais présents tiendront l’Assemblée constitutive de l’Association nationale des villes et communes de RDC. La conjonction entre ces deux événements permettra aux collectivités locales congolaises de bénéficier de l’expertise de la Commission permanente de l’AIMF « Décentralisation et démocratie locale » et d'une ouverture sur l’international pour un échange de savoirs et de bonnes pratiques.

> Consulter le programme provisoire
> Consulter la note de cadrage du séminaire
> Consulter les présentations des thématiques :
   Thématique 1 - Les relations entre l'Etat et les collectivités locales
   Thématique 2 - Les finances publiques locales
   Thématique 3 - L'intercommunalité
   Thématique 4 - La gestion participative
   Thématique 5 - La gestion axée sur les résultats

Sortie de crise au Mali - Mission de la Francophonie

Dans le cadre du soutien au processus de sortie de crise au Mali, le Secrétaire général de la Francophonie, Son Excellence M. Abdou Diouf, a dépêché une mission une mission d’information et de contact à Bamako, du 24 février au 3 mars 2013.

Cette mission, à la fois politique et technique, a permis d’identifier conjointement avec les autorités maliennes les domaines de coopération pour faciliter la sortie de crise. En raison du rôle essentiel des collectivités locales pour un retour à la paix, l’AIMF participe à cette mission. Elle y est représentée par M. André Harnist, Administrateur territorial et expert consultant auprès de l’AIMF.

Sauvegarde du patrimoine culturel du Mali

L'AIMF a participé lundi 18 février à la Réunion internationale d'experts sur la sauvegarde du patrimoine culturel du Mali, organisée par la France et l'UNESCO et tenue au siège de cette dernière.

En savoir plus

Gestion et sortie de crise au Mali : l'Association des Municipalités du Mali initie un projet d'urgence

Le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de l’Aménagement du territoire, Moussa Sinko Coulibaly, a présidé vendredi 15 février le lancement des activités d’un projet intitulé « Actions d’urgence des collectivités territoriales pour l’instauration et la consolidation de la paix dans le nord du pays ».
 
La cérémonie s’est déroulée en présence de l’ancien Premier ministre, Ahmed Mohamed Ag Hamani, du ministre de la Fonction publique et des Relations avec les Institutions, Mamadou Namory Traoré, du président du Haut conseil des collectivités, Oumarou Ag Ibrahim Haïdara, et de nombreux invités.
 
Le programme est initié par l’Association des municipalités du Mali (AMM) en partenariat avec l’Association des cercles du Mali (ACCM) et l’Association des régions du Mali (ARM). Il est cofinancé par les partenaires techniques et financiers (PTF) et les agences de coopération et de développement partenaires du Mali, notamment la coopération française, la coopération allemande, Monaco, le Pnud et l’Union européenne à hauteur d’un peu plus d’un milliard de Fcfa.
 
Le projet, centré sur les populations des régions de Tombouctou, Gao, Kidal, et d’une partie de la région de Mopti, vise à accompagner les efforts de sortie de crise de réconciliation entre les populations.

En savoir plus

20 mars - Journée internationale de la Francophonie

Comme chaque année est célébrée, le 20 mars, la Journée Internationale de la Francophonie. Les villes francophones sont toujours plus nombreuses à s'associer à cet événement et à mobiliser les populations à travers des manifestations de rue, des lectures, des concours ou encore des jeux linguistiques.

Pour signaler ces initiatives, rendez-vous sur le site internet du 20 mars !
http://20mars.francophonie.org/

7ème Conférence européenne des villes durables - Genève, 17-19 avril

La gouvernance et la finance durable seront au coeur de la 7e Conférence européenne des villes durables, qui se tiendra du 17 au 19 avril 2013 à Genève, centre mondial de la finance et du commerce, ainsi que de la diplomatie internationale et de la coopération. L'AIMF s'y associe en tant que partenaire du comité préparatif de la Conférence.

S'appuyant sur les conclusions de la précédente Conférence européenne des villes durables qui s'est tenue à Dunkerque en 2010, ainsi que sue les résultats de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio +20), Genève 2013 cherchera à combler le fossé entre objectifs environnementaux, économiques et sociaux et mettra en relation les gouvernements, la société civile et les entreprises à travers des politiques et des plans d'action concrets.
 
La Conférence offrira de nombreuses occasions de formation et de réseautage, ainsi que la possibilité de rencontrer les personnalités à l'avant-garde de la pensée durable, des pratiques soutenables, des politiques réalisables et de la mise en oeuvre concrète des projets.


> En savoir plus
> Consulter la présentation et le programme

 

Inauguration de la place de la Solidarité et de la Fraternité à Port-au-Prince - Une collaboration entre les villes de Port-au-Prince, de Paris et de Montréal

La Place de la Solidarité et de la Fraternité, à Port-au-Prince, a été inaugurée le 15 février dernier en présence du maire de Montréal, M. Michael Applebaum, de la mairesse de Port-au-Prince, des représentants de Montréal et de Paris.

Ce projet s'inscrit dans le cadre du Programme de coopération municipale Haïti-Canada (PCM), mis en place par la Féderation canadienne des municipalités, l'Union des municipalités du Québec et la Ville de Montréal.  Ce programme est financé par l'Agence canadienne de développement internationale (ACDI).

En savoir plus

AIMF - Synthèse des activités 2012

Afin de vous permettre d'avoir une vision d'ensemble des activités de l'AIMF, nous vous proposons cette rétrospective 2012. Pour un accès rapide aux différents points, cliquez sur les titres des rubriques ci-dessous.

> Vie institutionnelle
> Représentation des membres aux Sommets et rencontres internationales
> Publications / création de ressources 2012
> Séminaires de formation et de réflexion organisés par l'AIMF
> Actions de modernisation des services menées en 2012, financées avec les Etats
> Projets cofinancés avec l'Union européenne
> Projets d'équipement achevés en 2012, financés par le Fonds de coopération
> Mobilisation du fonds d'urgence


VIE INSTITUTIONNELLE

>  Réunion du Bureau de l’AIMF à Bruxelles, 1er mars 2012
    Attribution de subventions pour un montant de 1.127.000 €

>  Réunion de l’Assemblée générale à Abidjan, 26-27 novembre 2012
    Thème de réflexion : Villes, dialogue interculturel et paix
    En savoir plus

>  Réunion du Bureau de l’AIMF à Abidjan, 26 novembre 2012
    Attribution de subventions pour un montant de 1.155.500 €
    Renouvellement du Bureau :
    Secrétaire général : M. Khalifa Ababacar SALL, Maire de Dakar
    Vice-Présidents :
    - M. Régis LABEAUME, Maire de Québec
    - M. Robert Beugré MAMBE, Gouverneur du District d’Abidjan
    Membres :
    - M. Ahmed OULD HAMZA, Président de la Communauté urbaine de Nouakchott


REPRÉSENTATION DES MEMBRES AUX SOMMETS ET RENCONTRES INTERNATIONALES

>  Forum Mondial de l’Eau – Marseille, 12-17 mars 2012 - En savoir plus
>  Forum Mondial de la Langue Française – Québec, 2-6 juillet 2012
>  Assises de la Conférence Francophone des Ministres de l’Éducation Nationale – Ouagadougou, 4 au 7 septembre 2012
>  Sommet des Chefs d’État et de Gouvernement de la Francophonie – Kinshasa, 8-10 octobre 2012
>  Africités – Dakar, 4-8 décembre 2012 - En savoir plus


PUBLICATIONS / CRÉATION DE RESSOURCES 2012

Gouvernance
>  Document interactif « Guide de la gestion participative à l’attention des élus locaux »
>  Document interactif « Gestion de la diversité et prévention des conflits » - Consulter

Eau / assainissement
>  Gestion de l’eau et assainissement : 11 fiches techniques à l’attention des élus locaux - Consulter
>  Document interactif « Un modèle francophone pour les projets d’eau et d’assainissement » - Consulter
>  Étude « Aspects socio-culturels des projets d’eau et d’assainissement dans les grandes villes francophones » - Consulter
>  Guide de Gestion participative en matière d’eau / assainissement à l’attention des collectivités locales de République Centrafricaine

Associations d’autorités locales
>  Guide à l’attention des gestionnaires et membres des Associations d’Autorités Locales - Consulter

Patrimoine
>  Étude « Patrimoine culturel et développement local » - Consulter
>  Guide « Patrimoine culturel et enjeux territoriaux en Afrique francophone » - Consulter

Décentralisation / gestion locale
>  Guide en gestion communale à destination des collectivités locales de République Centrafricaine
>  Fiches techniques à l’attention des gestionnaires locaux de République Démocratique du Congo

Finances locales
>  Manuel de l’Ordonnateur
>  Manuel du Receveur municipal
>  Modules de formation Ordonnateur et Receveur municipal


SÉMINAIRES DE FORMATION ET DE RÉFLEXION ORGANISÉS PAR L’AIMF

DIALOGUE DES CULTURES / PAIX

>  Rencontre des Maires des pays des Grands Lacs
Bujumbura, 20 janvier 2012 – 25 participants
En savoir plus

>  Les élus locaux dans la gestion des antagonismes économiques et sociaux
Bruxelles, 1er-2 mars 2012 – 60 participants
En savoir plus

>  Les autorités locales dans la prévention des conflits, la consolidation de la paix et la réconciliation
Genève, 30-31 août 2012 – 60 participants
En savoir plus

>  Villes, dialogue interculturel et paix
Colloque annuel de l’AIMF – Abidjan, 26-27 novembre 2012 – 300 participants
En savoir plus

>  Rencontre des élus locaux du Burkina Faso et de Côte d’Ivoire : Observatoire de la décentralisation et gestion, par les élus locaux, de la diversité au niveau des territoires 
Ouagadougou, 18-19 octobre 2012 – 70 participants
Organisée dans le cadre du projet de Renforcement des capacités financé par l’AIMF et l’Union européenne
En savoir plus


GOUVERNANCE

>  Forum Gouvernance participative et plans de développement intégrés
Bangui, 26-27 juillet 2012 – 150 participants centrafricains
Séminaire tenu dans le cadre du projet d’Appui à la mise en œuvre de plans de développement communaux intégrés cofinancés par l’Union européenne et l’AIMF

>  2 séminaires d’Appui à la décentralisation en République Démocratique du Congo
Avril et juin 2012 – 200 participants
En coopération avec la Wallonie-Bruxelles (suite des 9 séminaires organisés en 2011)

> 12 séminaires locaux de renforcement des capacités et de mise en synergie entre les acteurs locaux  pour la  préparation et la mise en œuvre de Plans de Développement communaux en Centrafrique
Bangui, Bambari et Bangassou – Octobre / novembre 2012 - 75 personnes formées


MODERNISATION DES FINANCES

> 10 séminaires régionaux de formation des receveurs et comptables municipaux du Cameroun
Arrondissements de Yaoundé (7 séminaires) – juillet 2012
40 personnes formées

>  Séminaire de formation du personnel des services financiers de la ville de Bangui (octobre 2012)
20 personnes formées
Organisé dans le cadre du projet de Modernisation des finances mis en place dans trois villes (Bangui, Douala et Pointe-Noire) avec un cofinancement de l’Union européenne


PROGRAMMATION TERRITORIALE, GESTION DE PROJETS ET ACCES AUX FINANCEMENTS INTERNATIONAUX

> Séminaire de formation à la gestion de projets et à l’accès aux financements internationaux
Grand-Bassam (Côte d’Ivoire), 24-25 mai 2012 – 40 participants ivoiriens
Organisé dans le cadre du projet de renforcement des capacités cofinancé par l’AIMF et l’Union européenne

> Forum d’évaluation du projet Plans de Développement Communaux Intégrés (PDCI) en République Centrafricaine
Bangui, 17 et 18 décembre 2012 – 100 participants de Bangui, Bambari et Bangassou
Organisé dans le cadre du projet PDCI, cofinancé par l’AIMF et l’Union européenne
En savoir plus

 
RENFORCEMENT DES ASSOCIATIONS NATIONALES D'AUTORITES LOCALES

>  Séminaire de renforcement des cadres des associations nationales de collectivités locales du Burkina Faso et de Côte d’Ivoire
Yamoussoukro, 23-27 avril 2012 – 25 participants
Organisé dans le cadre du projet de renforcement des capacités cofinancé par l’AIMF et l’Union européenne

>  Séminaire régional sur le rôle des Associations d’autorités locales et la coopération décentralisée
Douala, 4-5 février 2012 – 100 participants
Organisé dans le cadre du PARECC, projet cofinancé avec l’Union européenne
En savoir plus


EAU / ASSAINISSEMENT

>  Organisation et gestion locale des services de l’eau et de l’assainissement
Conakry, 22-23 février 2012
Organisé en lien avec l’Association des Maires de Guinée et Nantes Métropole

>  Culture de l’eau dans la gouvernance locale
Marseille, 15 mars 2012
Organisé dans le cadre du Forum Mondial de l’eau
En savoir plus


PATRIMOINE

>  Séminaires de formation des techniciens municipaux
Bénin : Ouidah (2-20 juillet), Porto Novo (10-29 septembre)- 50 participants (Bénin, Mali, Cap Vert, Mauritanie, Sénégal)
Organisés dans le cadre du projet « Patrimoine et développement local » cofinancé par l’AIMF et l’Union européenne
Bénin : Ouidah (2-20 juillet), Porto Novo (10-29 septembre)- 50 participants (Bénin, Mali, Cap Vert, Mauritanie, Sénégal)    Organisés dans le cadre du projet « Patrimoine et développement local » cofinancé par l’AIMF et l’Union européenne    
En savoir plus 

>  Séminaires de réflexion pour la protection et la gestion du patrimoine urbain de Kâmpôt (Cambodge)
Kâmpôt, 2 ateliers organisés les 14 et 15 août et le 24 août 2012 - 40 participants


DEVELOPPEMENT DURABLE

>  Réunion de la Commission permanente Développement urbain durable et environnement : « L’Agenda 21 »
Lausanne, 9-10 mars 2012 – 30 participants
En savoir plus

> Le diagnostic de quartier
Organisé dans le cadre du Sommet Africités par la commission permanente Développement durable et environnement
Dakar, 6 décembre 2012 - 100 participants
En savoir plus


DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

>  Formation professionnelle et insertion socio-économique des jeunes
Ouagadougou, 23-25 août 2012 – 25 participants
Préparation des prises de position de l’AIMF aux Assises de la Conférence des Ministres de l’Éducation ayant le français en partage

>  Les autorités locales et la sécurité alimentaire et nutritionnelle
Bouaké, 25-29 juin 2012 – 50 participants
Organisé dans le cadre du projet de renforcement des capacités cofinancé par l’AIMF et l’Union européenne


RELATIONS AVEC L'UNION EUROPEENNE

>  Dialogue avec la Commission européenne dans le cadre de l’élaboration de sa stratégie de collaboration avec les autorités locales
Genève, 30 août 2012 – 60 participants
En savoir plus

>  Session du groupe de travail Union européenne – Autorités locales et OSC sur la prévention des conflits
Abidjan, 27 novembre 2012 – 300 participants
Organisée par la Commission européenne en lien avec l’AIMF et Platforma


PROGRAMMATION STRATEGIQUE

>  1er atelier de travail sur la Programmation stratégique 2013-2018 de l’AIMF
    Genève, 31 août 2012 – 60 participants

>  2ème atelier de travail sur la Programmation stratégique 2013-2018 de l’AIMF
    Abidjan, 28 novembre 2012 – 30 participants



ACTIONS DE MODERNISATION DES SERVICES MENÉES EN 2012, FINANCÉES AVEC LES ÉTATS

Arménie
>  Renforcement des services municipaux de Garni (partenariat avec l’Union européenne, la ville d’Erevan et la Water Right Foundation) – 2 missions d’expertise organisées en juillet et octobre 2012


Burkina Faso
>  Informatisation des services financiers de Dédougou
>  Appui à la modernisation des services financiers (Banfora, Bobo-Dioulasso, Koudougou, Tenkodogo, Manga, Dédougou).
>  Appui à l’entrepreneuriat et à la formation professionnelle
>  Échange d’expertise sud-sud :
5 missions d’assistance technique et de suivi aux services financiers par les experts locaux de Bobo-Dioulasso
Missions d’échange entre les techniciens de Banfora et de Bobo-Dioulasso pour la mise en œuvre des projets eau / assainissement dans ces deux villes


Centrafrique
>  Mobilisation des ressources municipales à Douala, Bangui et Pointe-Noire (cofinancé avec l’Union européenne)
>  Appui à l’Association des Maires de Centrafrique (cofinancé avec l’Union européenne)
>  Appui à la mise en œuvre de plans de développement communaux intégrés prenant en compte les problématiques d’eau, d’assainissement et de santé (cofinancé avec l’Union européenne)
>  Échange d’expertise sud-sud : 2 missions experts locaux de Douala (adresse et informatisation des services financiers)


Cameroun
>  Appui à la modernisation des finances : renforcement des capacités des ordonnateurs et receveurs municipaux
>  Informatisation des services financiers des collectivités territoriales décentralisées (14 communes urbaines)
>  Informatisation des services financiers de 50 communes (en lien avec le PNDP – Mise à disposition du logiciel Simba)
>  Refonte de l’instruction comptable des receveurs municipaux (projet piloté par la Direction du Trésor)
>  Mobilisation des ressources municipales à Douala, Bangui et Pointe-Noire (cofinancé avec l’Union européenne)
>  Appui à la modernisation des services financiers de Douala (ordonnateur, contrôle financier, recette municipale)
>  Informatisation de la Recette municipale de Yaoundé
>  Échanges d’expertise sud-sud :
 Mobilisation de l’expertise informatique de Douala + consultant camerounais expert en finances locales
 Mission d’expertise de Bangangté auprès de Bafou dans le cadre du projet de renforcement de la maîtrise d’ouvrage communale en matière d’eau / assainissement


Cambodge
>  Adressage patrimonial de Siem Reap
>  Valorisation du patrimoine péri-urbain de Siem Reap


Congo
>  Appui à la modernisation des services financiers de Brazzaville et de Pointe-Noire (mise en place d’une nouvelle nomenclature budgétaire)
>  Informatisation des services financiers des arrondissements de Pointe-Noire
>  Transfert de compétences sur le logiciel état civil (formation des informaticiens de Pointe-Noire et Brazzaville)
>  Mobilisation des ressources municipales à Douala, Bangui et Pointe-Noire (cofinancé avec l’Union européenne)
>  Dolisie : Informatisation de l’état civil (arrondissement 1). Informatisation de l’état civil de l’arrondissement 2 et de la Mairie centrale en cours. Projet suivi par l’expertise locale de Pointe-Noire (3 missions)


Congo (République démocratique)
>  Appui à la décentralisation, en partenariat avec la Fédération de Wallonie-Bruxelles


Haïti
>
 Port-au-Prince. Poursuite de l’informatisation des archives nationales de l’état civil. Mise en place d’une interface entre la base de données des documents état civil scannés et le logiciel d’état civil


Madagascar
>  Appui à l’informatisation de l’état civil d’Antananarivo, d’Antsirabe, de Diégo-Suarez et de Mahajanga
>  Appui à la modernisation des services financiers d’Antananarivo
>  Partenariat avec le projet Pôles Intégrés de Croissance (Banque Mondiale) pour Fort Dauphin et Nosy Be


Mali
>  Poursuite du projet national de modernisation de l’état civil (équipe expertise locale)
>  Modernisation des services financiers des 6 communes du District de Bamako (appui expert local commune II de Bamako)
>  Informatisation des services financiers de Kayes


Sénégal
>  Appui à la modernisation des services financiers de Saint-Louis (2 missions expert informatique de la Ville de Dakar)
>  Appui à la gestion des services de base de Louga


Togo
>  Appui à la modernisation des services financiers de Lomé
>  Création d’une Maison de l’entrepreneuriat (centre de ressources pédagogiques et techniques) ayant pour objet de sensibiliser à la création d’entreprise avec les étudiants, élèves, apprentis de métiers artisanaux)


Tunisie
>  Requalification urbaine de Sidi-Bouzid
>  Mission en France de parlementaires et hauts cadres du Ministère de l’Intérieur tunisien afin de soutenir la réflexion sur l’approfondissement de la décentralisation en Tunisie

 

PROJETS COFINANCES AVEC L'UNION EUROPÉENNE

AIMF Chef de file

>  Renforcement des capacités des collectivités locales du Burkina Faso et de Côte d’Ivoire dans une logique de dialogue et de construction de la paix par le développement – 2010/2013 - 1.100.000 €

>  Patrimoine culturel et développement local (Bénin, Cap Vert, Côte d’Ivoire, Mali, Mauritanie, Sénégal) – 2010/2012 - 839.000 €

>  Renforcement des capacités des collectivités locales du Cameroun et du Congo et de leurs associations nationales (PARECC) – 2009/2012 - 743.000 €

>  Appui à la mise en œuvre de plans de développement communaux intégrés prenant en compte les problématiques d’eau, d’assainissement et de santé (République Centrafricaine) – 2010/2012 - 300.000 €

>  Renforcement des capacités des collectivités locales centrafricaines (République Centrafricaine) – 2009/2012 - 300.000 €

>  Mobilisation des recettes et modernisation de la gestion financière des villes de Bangui, Douala et Pointe Noire dans le cadre d’un échange d’expériences et d’expertises Sud-Sud – 2011/2013 - 1.500.000 €

 

AIMF Partenaire des collectivités locales

>  Appui au développement de stratégies municipales de santé à Bamako et Ouagadougou, porté par la ville de Paris – 2010/2012 – 1.200.000 €

>  Renforcement des capacités des acteurs locaux du Togo, porté par l’Union des Communes du Togo – 2010/2012 - 72.000 €

>  Développement de l’intercommunalité en Côte d’Ivoire, porté par l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire – 2011/2013 - 512.000 €

>  Aménagement du secteur 20 de Ouagadougou et du quartier Ahouansori de Cotonou, porté par les Villes de Ouagadougou et Cotonou – 2011/2012 - 1.400.000 €

>  Création d’un centre de ressources et de 4 antennes régionales en appui aux collectivités territoriales et aux acteurs du développement au Togo, porté par l’Union des Communes du Togo – 2012/2014 - 300.000 €

>  Assistance technique et renforcement des capacités pour l’amélioration des services de base offerts aux populations de Garni (Arménie), en partenariat avec la Région de Florence (Water Right Foundation) et la Ville de Garni – 2013 – 122 000 €

 

PROJETS D’ÉQUIPEMENT ACHEVÉS EN 2012, FINANCES PAR LE FONDS DE COOPÉRATION

Arménie 
Association des communes  Garni : Renforcement des services municipaux
Bénin 
UCOZ Etude de faisabilité pour la création d'une Régie des eaux du Zou 
Bohicon Construction d'un Centre de santé 
Lokossa Don de fournitures scolaires
Burkina Faso 
Banfora Alimentation en eau et assainissement de 22 villages – Partenariat avec l’Agence de l’eau Rhin-Meuse
Bobo-Dioulasso Alimentation en eau et assainissement de 35 villages – Partenariat avec l’Agence de l’eau Seine-Normandie, la Fondation Ensemble et Châlons-en-Champagne
Ouagadougou Amélioration de la qualité de vie dans le quartier de Polesgo
Appui à la police municipale (transport de matériel)
Cambodge 
Siem Reap Assainissement et préservation du patrimoine – Phase 1
Cap Vert 
Praia Espace public du quartier de Vila Nova
Guinée 
Conakry Formation à la maîtrise d’ouvrage en matière d’eau et d’assainissement 
Haïti 
Port-au-Prince Centre de réinsertion sociale des jeunes
Laos 
Vientiane Alimentation en eau potable du quartier de Naxone
Alimentation en eau potable du quartier de Houaikham
Mali 
Bandiagara Alimentation en eau et assainissement - Phase 1 
Gao Alimentation en eau et assainissement - Phase 1
Mopti Construction de blocs sanitaires dans les écoles
Mauritanie 
Rosso Transport de matériel hospitalier
Niger 
Niamey Aménagement d'espaces verts
Tahoua Accès à l'eau potable dans le village d'Arwa
Sénégal 
Saint-Louis Gestion des déchets - Phase 1 

 
Au-delà de ces projets achevés en 2012, 27 projets d’équipement sont actuellement en cours.


MOBILISATION DU FONDS D’URGENCE

Aide alimentaire aux réfugiés du Nord Mali en Mauritanie (50.000 euros) et au Mali (40.500 euros)

Le monde à portée de Seine au Havre

Dans un débat sur les villes monde hier au Havre, Anne Hidalgo, adjointe au maire de Paris, a affirmé que la capitale devait se tourner vers la mer.  Lire la suite

Casablanca: Bientôt une police administrative

Urbanisme, propreté, stationnement, protection et gestion du patrimoine… autant de secteurs qui seront bientôt sous le contrôle d’une police administrative à Casablanca.   Lire la suite

Simon COMPAORE en visite de courtoisie au ministère de l’habitat et de l’urbanisme

Simon COMPAORE, accompagné des maires d’arrondissement et des adjoints, rendait une visite de courtoisie pour dire au revoir et merci. Il a également présenté un projet de plus de 90 milliards de FCFA.   Lire la suite

Montréal - Des milliers de tonnes de gaz à effet de serre en moins

Montréal suit la recommandation de l'OCPM et va de l'avant avec les quatre centres de traitement de matières organiques.  Lire la suite

Voeux du Gouverneur de Kinshasa

Mots du Gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta Yango, lors de la cérémonie d’échange de vœux

Lire l'article

Diaspora Cedeao- Paix et réconciliation en Côte d`Ivoire

Diaspora Cedeao- Paix et réconciliation en Côte d`Ivoire : François Amichia (Maire de Treichville) : « Les solutions des hommes sont passagères »

Lire l'article

Civisme à Kinshasa

Lancement à Kinshasa de la campagne de civisme sur la route

Lire l'article

Un musée à la foire municipale de Port-Gentil

Ouvert au public à la foire municipale Pierre Louis Agondjo Okawe, le musée propose une collection riche d’objets d’art.

Lire l’article

Décès de Ousmane Masseck Ndiaye

M. Ousmane Masseck Ndiaye, ancien Maire de Saint-Louis décède des suites d'une longue maladie.

Agence de presse sénégalaise (16/01/13) - voir l'article

Agence de presse sénégalaise - voir l'article

L'Office - voir l'article

Régis Labeaume: 4e meilleur maire au monde

M. Régis Labeaume, Maire de Québec, classé 4ème meilleur maire du monde - voir l'article

Voeux du Secrétaire général de la Francophonie

Son Excellence Abdou Diouf, Secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie transmet ses voeux - voir



Haut de la page
Mobilisation des recettes et modernisation de la gestion financière à Libreville et N'Djaména
Lire la suite
Burkina Faso / Côte d'Ivoire - Formation tourisme
Lire la suite
Toute l'actualité
Identifiez-vous et accédez à votre espace membre.
Mentions légales  |   Ajouter aux favoris  |   Faire connaître le site  |   Plan du site  |   Recrutement