Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Fermer
Accueil > Programmes > Toutes les Actions

Structuration et optimisation du secteur de l’assainissement non collectif à Siem Reap - Etudes préalables

  • Partagez cette page

  • Ville(s) : SIEM REAP
  • Thème(s) : Eau / Assainissement / Déchets

La province de Siem Reap au Cambodge, qui abrite le parc des temples d’Angkor, rencontre des enjeux majeurs de gestion des boues de vidange du fait d’un assainissement essentiellement autonome. Dans la suite des actions déjà appuyées en la matière, l’AIMF appuie la réalisation d’études préalables en vue de développer les services d’assainissement et de valorisation des boues de vidange dans l’agriculture locale. Cette action est menée en lien avec la Province de Siem Reap, l’Agence de l’Eau Seine Normandie, le SIAAP et le Département des Hauts de Seine.

PROBLEMATIQUE / CONTEXTE

La Province de Siem Reap au Cambodge, membre de l’AIMF depuis 2000, a identifié le thème de l’assainissement comme un enjeu essentiel du développement durable du territoire urbain. Elle participe notamment à « l’Initiative Asie : patrimoine culturel et développement durable » portée par l’AIMF en soutien des villes francophones d’Asie du Sud-Est et qui a permis d’échanger sur la gestion des boues de vidanges, défi d’autant plus majeur que le système doit s’accorder avec la proximité d’un des sites archéologiques plus visités au monde, le parc des temples d’Angkor.

Siem Reap dispose d’une coopération avec l’AIMF et le SIAAP sur le sujet, qui a notamment permis un programme d’assainissement semi-autonome et de mise en valeur paysagère. Elle est également engagée sur ces questions à travers sa convention de coopération avec le Département des Hauts-de-Seine.

La province souhaite évaluer les opportunités environnementales et économiques que représente la valorisation des boues de vidange pour répondre à un besoin croissant de fertilisants naturels des bénéficiaires du programme local de développement agricole. Les études préalables sont appuyées par une coalition de partenaires.

OBJECTIFS

La réalisation des études préalables vise à :
- Etablir un diagnostic de la situation en matière d’assainissement à Siem Reap ;
- Evaluer le type et le coût des investissements nécessaires à la mise en place d’une valorisation des boues de vidange ;
- Appréhender le fonctionnement financier de la filière et son potentiel à Siem Reap ;
- Anticiper les impacts sanitaires, sociaux, environnementaux et économiques pour la Province de Siem Reap et les agriculteurs.

REALISATIONS

Cette action permettra de produire une analyse du cadre sectoriel, des études socio-économiques, et des études techniques. Les études seront complétées par le développement d’une proposition pour la mise en œuvre du projet les années suivantes, dans ses composantes institutionnelles, d’organisation et d’optimisation de la filière, et de mise en œuvre d’un site de transformation des matières fécales.

Le maître d’ouvrage a identifié AGRISUD comme partenaire technique. Un Comité de pilotage et d’Orientation, Présidé par le maître d’ouvrage et composé des partenaires techniques et financiers du projet, est constitué. Un Chargé d’étude est mobilisé en appui à la province de Siem Reap afin d’assurer le suivi du projet.

MISE EN ŒUVRE ET FINANCEMENT

Mise en œuvre : 2017-2018 (12 mois)
Coût total du projet : 80 000€
Financement :
Agence de l’Eau Seine Normandie : 40 000€
SIAAP : 15 000€
AIMF : 15 000€
Département des Hauts de Seine : 10 000€
Siem Reap : accueil du chargé d’étude
Partenaire technique : AGRISUD

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF