Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Fermer
Accueil > Actualités > Toutes les actualités

Structuration et gestion de la filière des boues de vidange à Vientiane : la construction de la station de traitement est lancée !

  • Partagez cette page

Lieu(x) :  VIENTIANE Thème(s) :  Eau / Assainissement / Déchets , Villes et changements climatiques

Dans le cadre du projet de structuration et gestion de la filière des boues de vidange de la ville de Vientiane, porté par la capitale du Laos, en partenariat avec l’AIMF, le Syndicat Intercommunal d’Assainissement de l’Agglomération Parisienne (SIAAP) et l’Agence de l’eau Seine Normandie (AESN), la signature du contrat de construction de la station de traitement des boues de vidange de Vientiane a eu lieu le mardi 17 mai 2016 dans les locaux municipaux de VUDAA à Vientiane.

La cérémonie a eu lieu en présence de M. Khampiane Inthaluxa, Vice-président de VUDAA, et M. Soukanh Philavanh, Directeur de l’entreprise de construction Souliyavong, ainsi que de l’équipe municipale en charge du projet, du représentant du Gouverneur, M. Bouapha, et du représentant des bureaux de conception WTA-SIA, M. Bui.

Lors de la cérémonie, le principe de fonctionnement de cette station de traitement écologique et innovante a été mis en avant. Adaptée du savoir-faire français pour le traitement des eaux usées, cette station, qui a fait ses preuves en Europe, utilise des plantes aquatiques pour traiter les boues de vidange en provenance des fosses septiques des habitants de la capitale laotienne. La station permettra également de produire de la matière organique saine sous forme d’humus, qui pourra être utilisée comme fertilisant de sol.

Elle est conçue comme un assainissement naturel de la ville capitale, sans impact négatif pour les populations riveraines. Pour sa conception, sa mise en route et ses réglages, la ville de Vientiane s’est entourée d’un groupement d’ingénieurs franco-laotien spécialisés en la matière, ce qui facilite aussi le transfert d’expérience et l’appropriation par la partie laotienne.

Le montant du marché de travaux a été arrêté à 578 000 € et bénéficie du soutien financier de l’AIMF, du SIAAP et de l’AESN, la station de traitement étant une des composante du programme global de structuration et gestion de la filière, dont le budget s’élève à 1 250 000 €.

Le chantier qui démarre à l’issue de la cérémonie est prévu pour une durée d’environ huit mois. Les ouvrages répartis sur une site de 2.6 ha comportent 8 bassins, pour une capacité de traitement d’environ 50 000 mètres cubes par an. Les services de la municipalité VUDAA espèrent construire d’autres stations de traitement adaptées dans les zones rurales de Vientiane.

MEMBRES ASSOCIÉS

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF