Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Fermer
Accueil > Actualités > Toutes les actualités

Sommet de la Francophonie à Antananarivo : les autorités locales mises en valeur

  • Partagez cette page

Lieu(x) :  ANTANANARIVO Thème(s) :  Appui aux processus de décentralisation , Partenariat stratégique AIMF-Union européenne

Le XVIe Sommet de la Francophonie s’est tenu à Antananarivo les 26 et 27 novembre 2016 sur le thème « Croissance partagée et développement responsable : les conditions de la stabilité du monde et de l’espace francophone ».

Le rôle essentiel des autorités locales à cet égard a été reconnu par les Chefs d’Etat et de gouvernement, comme le traduit leur déclaration finale, notamment :

Article 22 - Saluons l’engagement des maires francophones en faveur de la prévention de la radicalisation violente, la promotion du vivre ensemble (Déclaration de Tunis, 9 octobre 2015), ainsi que leur mobilisation quotidienne pour faire de leurs villes des territoires de solidarité, de démocratie et de dialogue des cultures ;

Article 47 - Rappelons le rôle central joué par les autorités locales pour impulser et asseoir, au niveau des territoires, la dynamique d’un développement durable, responsable et inclusif. À ce titre, nous engageons à favoriser l’émergence de solutions locales et à entretenir avec les autorités locales une concertation toujours plus forte et équilibrée ;

L’AIMF, à travers sa démarche de plaidoyer, a contribué à ces prises de position. Elle a également proposé, avec Madagascar, une Résolution sur la Décentralisation et le développement local qui a suscité le consensus et a été adoptée par les Chefs d’Etat et de gouvernement.

Le Secrétaire permanent de l’AIMF a également exposé devant le Conseil Permanent de la Francophonie, composé des représentants des Chefs d’Etat et de gouvernement, la Résolution sur la place et le rôle des autorités locales au sein de la Francophonie adoptée par l’Assemblée générale de l’AIMF réunie Beyrouth en septembre dernier. Par ce texte fort, les élus locaux demandent « au Sommet des Chefs d’Etat francophones qui se réunit de reconnaître le rôle politique des maires en complémentarité de leur action et que les modalités d’expression des élus locaux au sein de la Francophonie soient renforcées. Il s’agit notamment de conférer à l’AIMF un statut qui permette aux Autorités locales de s’exprimer devant le Sommet des Chefs d’Etat et d’être consultées sur les grands enjeux intéressant la Francophonie. » Le Conseil Permanent de la Francophonie a pris note de cette Résolution.

MEMBRES ASSOCIÉS

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF