Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les actualités concernant l’AIMF. Vous pouvez à tout moment utiliser vous désabonner en utilisant la case ci-dessous

Fermer
Accueil > Programmes > Toutes les Actions

Renforcement de la Planification Familiale dans les 3 centres de jeunes de la ville de Kigali

  • Partagez cette page

  • Ville(s) : KIGALI
  • Pays : Rwanda
  • Thème(s) : Santé

Entre 2000 et 2015, le taux de prévalence contraceptive moderne du Rwanda est en passé de 4% à 48%, et l’indice synthétique de fécondité de 5,8 à 4,2. Alors que le Plan Stratégique National de la Santé 2018-2024 cible la prévention des grossesses non désirées, la ville de Kigali souhaite contribuer à la dynamique nationale, avec l’objectif d’augmenter le taux de prévalence contraceptive de 55% actuellement à plus de 60% d’ici 2024 et de cibler plus particulièrement les adolescentes.

Elle a sollicité l’AIMF pour soutenir une démarche originale de promotion de la Planification familiale au sein des lieux de vie et de sociabilité des jeunes, dans une logique de mise en complémentarité entre action territoriale et politique nationale.

Problématique / Contexte

La municipalité de Kigali comprend trois districts administratifs, et chacun d’entre eux est doté d’une unité de santé rattachée à la ville et chargée de la coordination des activités sanitaires. On compte sur l’ensemble du territoire 64 postes de santé, 37 centres de santé, 4 hôpitaux de District et 4 hôpitaux de référence. Des services de Planning Familial sont délivrés dans l’ensemble de ces formations sanitaires, et des produits contraceptifs y sont disponibles à un coût social subventionné par l’État. La santé sexuelle et reproductive (SSR) des jeunes constitue néanmoins une problématique majeure puisque peu d’entre eux adhèrent aux offres classiques fournies dans ces formations sanitaires. Majoritairement célibataires, ils appellent au développement de stratégies spécifiques pour pouvoir être atteints.

Dans ce contexte, la ville de Kigali a sollicité l’AIMF en 2018 pour développer des services de PF et SSR-au sein de 3 des 5 centres de jeunes qu’elle gère sur son territoire (soit un par district). Cette démarche originale de promotion de la PF au sein des lieux de vie et de sociabilité des jeunes permettra en outre de mettre en valeur le rôle de l’action territoriale en complémentarité de la politique nationale.

Activités

- Réaliser un diagnostic initial de la demande et de l’offre en matière de Planification Familiale « jeunes » sur le territoire des 3 centres de jeunes ciblés
- Améliorer et intégrer l’offre de services en Planification Familiale et Santé Sexuelle et Reproductive en qualité et en quantité dans trois Centres de jeunes situés dans les trois Districts de la ville de Kigali
Recrutement et formation de nouveaux personnels de santé, ainsi que des éducateurs des centres, pour fournir des services de PF qualité et adaptés aux jeunes.
Développement de services PF au niveau des centres de jeune : dotation en matériel médical et de travail, en outils de gestion et de communication, aménagement d’espaces dédiés aux consultations.
Pérennisation et appui à l’approvisionnement régulier des espaces PF des centres de jeunesse en contraceptifs modernes.
Amélioration du parcours de soin des jeunes en matière de PF et SSR, en particulier leur suivi et référencement, via un renforcement de la coordination.

- Accroître la demande Planification Familiale au sein de la jeunesse
Organisation de campagnes de sensibilisation de masse sur la santé de la reproduction des jeunes à destination : du grand public, des leaders d’option, des parents et éducateurs.
Intégration de l’information, éducation et communication (IEC) sur la PF au sein des activités de sensibilisation de la ville, en priorité à direction de la jeunesse : événements socio-culturels et sportifs, liés à la santé publique et à l’éducation.
Sensibilisation des jeunes sur la PF en milieu scolaire, en lien avec l’éducation complète à la sexualité et en partenariat avec les formations sanitaires et centres de jeunes (interventions et visites de sites, plages spécifiques, causeries éducatives …).
Organisation des visites à domiciles pour informer sur la PF et l’offre de soins disponible, en particulier orientées vers les personnes « perdues de vue ».

- Mettre en place une gouvernance efficace et inclusive pour mener le projet, et porter l’enjeu de SSR des jeunes

Mise en place d’un comité de pilotage incluant les autorités municipales et étatiques (en particulier Ministères de la Santé, de l’Éducation et de la Jeunesse), les prestataires PF et la société civile (intervenants en santé et mouvements de jeunesse).
Mise en place d’une équipe de coordination et d’administration du projet.

Mise en oeuvre et financement

Durée : 36 mois (2019-2021)
Budget prévisionnel total du projet : 363 000€
Financement :
Ville de Kigali : 72 620 €
AIMF : 290 380 €

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF