Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Fermer
Accueil > Actualités > Toutes les actualités

Partenariat Stratégique AIMF-UE : lancement du groupe de plaidoyer sur la localisation des ODD

  • Partagez cette page

Thème(s) :  Partenariat stratégique AIMF-Union européenne

Le groupe de plaidoyer sur la localisation des ODD, présidé par le maire de Ouagadougou et président de l’Association des municipalités du Burkina, M. Armand Béouindé, a tenu sa première réunion samedi 7 octobre 2017 à Ouagadougou, au Burkina Faso.

Elle a réuni une quarantaine de participants venus, en plus du pays hôte, du Bénin, du Cameroun, de Côte d’Ivoire, de Guinée et du Sénégal : le vice-président du Haut Conseil des collectivités territoriales du Sénégal, le président de l’Association des communes de Guinée, le vice-président de l’Association des communes du Bénin, un représentant de l’Association des régions de Côte-d’Ivoire, des experts-consultants et coordinateurs de l’AIMF, mais aussi des représentants des administrations centrales en charge de la question des ODD et de la société civile.

L’objectif était de partager un aperçu de la situation de chaque pays en ce qui concerne les ODD, de s’accorder sur la problématique et la définition des enjeux, de formuler des premières recommandations, avant d’établir une feuille de route et un plan d’action validés par le président ainsi que toutes les parties prenantes.

Les débats ont permis de constater que dans chaque pays, l’administration centrale s’est appropriée la thématique des ODD et l’a arrimée à un plan national de développement. Les niveaux d’avancement et d’intégration des cibles et des données diffèrent, ainsi que le rôle dévolu, théoriquement, aux autorités locales.

Les enjeux majeurs ont émergé et de multiples recommandations ont été formulées, qui vont être répercutées, dans un premier temps, dans les études pays en préparation, puis au sein du plaidoyer lui-même. Le groupe se retrouvera lors de la prochaine réunion annuelle de tous les groupes de plaidoyer, prévue pour la fin de l’année.

Cette réunion de cadrage se tenait en marge des assises nationales de la coopération décentralisée, qui se sont tenues du 5 au 7 octobre 2017 à Ouagadougou. Deux jours de conférences et de débats pour redonner un nouveau souffle aux conventions bilatérales autrefois connues sous le nom de jumelage. Le thème de cette première édition : « Coopération décentralisée et autonomisation des collectivités territoriales ». Huit tables rondes ont échangé, travaillé et rendu des recommandations, notamment sur les questions de mobilisation des ressources locales, de santé, eau et assainissement et de changement climatique. Il en est ressorti une volonté unanime de voir les capacités des collectivités renforcées, tant au niveau technique qu’humain et financier. Les élus des communes rurales et urbaines ont plaidé pour une plus grande institutionnalisation de la coopération décentralisée, pour une multiplication des conventions, et pour le développement de l’intercommunalité, notamment au Burkina Faso.

Les présidents des deux faîtières, MM. Armand Béouindé pour l’AMBF et Koudiahime Tiemtoré pour l’ARBF, ont tous deux invité le président du Faso, son Excellence Roch Marc Christian Kaboré, à persévérer dans la voie de la décentralisation, afin que le processus soit « irréversible ». De son côté, le président s’est engagé à ce que les deux-tiers des recommandations prises lors de ces assises soient mis en œuvre d’ici 2020.

Cliquez sur la photo pour afficher le diaporama

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF