Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Fermer
Accueil > Programmes > Toutes les Actions

Mobilisation des recettes et modernisation de la gestion financière des villes de Bangui, Douala et Pointe Noire

  • Partagez cette page

  • Ville(s) : BANGUI , DOUALA , POINTE-NOIRE
  • Pays : Cameroun , Centrafrique , Congo
  • Thème(s) : Modernisation de la gestion financière des collectivités locales

Mis en œuvre depuis 2011, le projet de Mobilisation des recettes et de modernisation de la gestion financière des villes de Bangui, Douala et Pointe Noire, cofinancé par l’AIMF et l’Union européenne, permet d’accompagner ces trois villes vers leur objectif d’une amélioration de leur situation financière et donc de leurs capacités d’investissement, à travers la mise en œuvre de solutions techniques mais aussi le développement de concertations. A Douala et Pointe-Noire, une augmentation des recettes de plus de 30% est déjà observée. A Bangui, l’avancée du projet est malheureusement perturbée par la situation de crise.

Objectif

L’objectif du projet est de renforcer la capacité d’investissement de Bangui, Douala et Pointe Noire à travers :
- la mise en lien entre l’adressage du territoire et le recensement des activités taxables
- le renforcement des capacités en matière de finances locales
- et ce, dans le cadre d’échanges d’expériences et d’expertises entre les trois villes

Activités

- Faciliter les échanges entre les trois villes
Rencontres entre élus et experts
Missions d’expertise Sud Sud
- Réaliser l’adressage en lien avec le recensement des activités taxables
Mise en place et renforcement des cellules d’adressage
Réalisation du plan d’adressage des villes
Numérotation des portes et enquêtes
Constitution du fichier d’adresses
Panneautage des voies
Sensibilisation
- Moderniser les services financiers
Renforcement des capacités
Modernisation des outils et des procédures
- Mise en place d’observatoires fiscaux locaux
Faciliter l’échange d’informations entre administrations fiscales et locales
Faciliter la participation des représentants des habitants et des commerçants au processus

Résultats attendus

- Une augmentation des capacités d’investissement des trois villes grâce à la maîtrise des finances locales et à la mise en lien entre le recensement des activités taxables et l’adressage
- Une connaissance accrue du territoire des trois villes, du patrimoine public (voirie, équipements, linéaire) et des activités qui s’y déroulent grâce au plan d’adressage et au recensement des activités
- Pour les citoyens, un repérage dans la ville facilité pour se déplacer et localiser les services urbains
- Pour le secteur privé, une meilleure gestion des réseaux (notamment eau, électricité, télécommunication) pour les concessionnaires
- Une action facilitée des services d’urgence (ambulance, pompiers, police)
- Un renforcement de la participation citoyenne aux affaires municipales
- Un renforcement du dialogue entre autorités fiscales et autorités locales

Partenaires et associés

Partenaires : Bangui, Douala, Pointe Noire
Associés  : Association des Maires de Centrafrique, Association des Maires du Congo, Cités et Villes Unies du Cameroun, Services fiscaux de la République centrafricaine, du Cameroun et du Congo (Brazzaville), Représentants des habitants et des commerçants de Bangui, Douala et Pointe Noire

Mise en oeuvre et financement

Mise en œuvre : 2011-2016
Budget 1,5 M€
Ce projet est co-financé avec l’Union européenne

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF