Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Fermer
Accueil > Programmes > Toutes les Actions

Maradi - Projet intégré d’assainissement solide et liquide

  • Partagez cette page

  • Ville(s) : MARADI
  • Pays : Niger
  • Thème(s) : Eau / Assainissement / Déchets , Villes et changements climatiques

Mis en place de 2013 à 2015, le projet intégré d’assainissement solide et liquide à Maradi a permis d’améliorer sensiblement les conditions d’hygiène et d’assainissement des populations, en assurant la gestion de l’ensemble de la filière des ordures ménagères dans des quartiers non encore desservis et en améliorant l’accès à l’assainissement dans les quartiers denses de la ville.


Problématique / Contexte

Le « projet intégré d’assainissement solide et liquide » se place dans le cadre d’une initiative lancée en 2007 par le Président de la Communauté Urbaine de Maradi d’alors, avec la mise en place d’une plateforme de concertation réunissant tous les intervenants (ONG, projets, Unicef) et les collectivités locales. Cette concertation a abouti sur une stratégie générale à l’échelle de la ville, portant sur l’ensemble de la filière.

La stratégie de gestion des ordures ménagères de la ville a été présentée à des bailleurs et un projet pilote de Gestion des Ordures Ménagères de Maradi (GOMM), financé par le programme PADUM/AFD (Projet de Développement Urbain et Municipal), a été mis en œuvre sur la période 2009-2010.

Le présent projet s’est appuyé sur ses résultats et s’est attaqué au contexte périurbain et urbain nigérien, peu pris en compte par les autres programmes de développement. Il visait à répondre à la demande de la population pour un environnement sain et un cadre de vie supportable en donnant à la ville la capacité d’exercer efficacement ses compétences en matière de gestion des ordures ménagères et d’assainissement, ce secteur étant une compétence des communes. Sur son volet « liquide » le projet s’est appuyé sur la stratégie générale de la ville et sur les activités déjà entreprises grâce notamment à la coopération avec le SIAAP.

Objectifs

  • Objectif général
    Améliorer les conditions d’hygiène et d’assainissement des populations de Maradi en assurant la gestion de l’ensemble de la filière des ordures ménagères dans des quartiers non encore desservis et en améliorant l’accès à l’assainissement des eaux grises et excrétas dans les quartiers denses de la ville.
  • Objectifs spécifiques
    - Poursuivre la construction des dépotoirs en nombre suffisant afin que chaque quartier dispose d’un dépotoir à proximité
    - Renforcer et poursuivre la mise en place d’un système de ramassage des ordures
    - Renforcer et poursuivre la mise en place d’une gestion du service de ramassage des déchets solides
    - Renforcer l’accès à l’assainissement dans les quartiers denses de la ville
    - Renforcer les compétences du service hygiène et assainissement de la ville
    - Renforcer les capacités de la commune et ses démembrements
    - Renforcer les comités de salubrités existants/créer des comités de salubrité

Activités

  • Mise en place des équipements et d’une organisation assurant un service communal régulier d’enlèvement des déchets
    - Aménagement du site de décharge communal
    - Construction de sites intermédiaires de transfert : sites équipés de bennes le long de quais permettant aux collecteurs primaires de décharger aisément leurs tombereaux ou leurs charrettes.
    - Appui financier à la mise en place du système de collecte des ordures et à son fonctionnement durant trois années : redevance collectée par les collecteurs primaires qui en reversent une partie à la Commune, déchets ramassés par les collecteurs primaires, sites de transit gérés par la Commune (ou par des gestionnaires), transport des ordures et gestion de la décharge centrale par la Commune.
  • Renforcement de l’accès à l’assainissement dans les quartiers denses de la ville
    -  Assainissement du pourtour des bornes fontaines
    -  Créations de latrines et puisards dans les concessions
    -  Création de mini-réseaux d’assainissement dans les zones les plus denses
  • Renforcement des collectivités locales de Maradi
    -  Formation d’élus municipaux.
    -  Formation des agents du service de la propreté, des receveurs et secrétaires municipaux
    -  Formation des agents du service hygiène et assainissement sur la gestion de mini-égouts
    -  Mise en place de procédures de gestion et d’outils de gestion : gestion du parc matériel, gestion des équipes, gestion des rotations des véhicules, gestion financière
  • Implication et renforcement des acteurs de la société civile
    -  Choix et contractualisation des opérateurs privés de la pré-collecte par les Arrondissements
    -  Formation des opérateurs privés : à la gestion, aux règles sanitaires.
  • Information et implication des habitants
    -  Réalisation d’une enquête auprès des habitants des zones concernées sur les comportements liés à l’hygiène, sur l’acceptation de payer une taxe pour l’enlèvement et la gestion des déchets.
    -  Réalisation de campagnes d’information à l’échelle de la ville : sur le mécanisme de ramassage et sa tarification, sur l’hygiène et la santé (Radio, porte-à-porte, théâtre-forum, affichage, etc.).
    -  Mise en place de comités d’usagers d’hygiène et d’assainissement par quartier ainsi que d’un comité d’arrondissement d’usagers. Formation de ces comités à leur rôle.

Calendrier et financement

Mise en œuvre  : 2013-2015
Budget total : 310 000 €
Financement  :
Communauté urbaine de Maradi : 10 000 €
SIAAP : 150 000 €
AIMF : 150 000 €

Partenaires

- SIAAP (Syndicat Interdépartemental pour l’Assainissement de l’Agglomération Parisienne)
- ONG RAIL
- Communauté urbaine de Maradi

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF