Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Fermer
Accueil > Actualités > Toutes les actualités

Le programme « Femmes et énergie durable au Cameroun » entre dans sa phase opérationnelle

  • Partagez cette page

Thème(s) :  Aménagement urbain et équipements publics , Villes et changements climatiques

Renforcer le Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique - section Cameroun (REFELA-Cam) à travers la mise en œuvre d’actions pilotes sur l’énergie durable dans 7 Communes camerounaises dirigées par des Femmes Maires, telle est l’ambition du Programme« Femmes et Energie durable : appui au réseau des femmes maires du Cameroun ».

L’AIMF, Présidée par la Maire de Paris Mme Anne Hidalgo, et le REFELA-Cam, Présidé par la Maire de Bangangté Mme Célestine Ketcha-Courtès, sont à l’initiative de ce programme autour duquel plusieurs partenaires nationaux et internationaux ont été mobilisés : FEICOM, ADEME et Fondation Véolia Environnement.

En droite ligne des engagements pris par les autorités locales pour contribuer à l’atteinte des objectifs des Accords de Paris sur le Climat, ce programme est une illustration concrète du rôle des autorités locales et de leurs réseaux pour la localisation des Objectifs de Développement Durable.

Le programme a été lancé au printemps 2017 et entre aujourd’hui dans sa phase opérationnelle.

LE TRAVAUX D’EQUIPEMENT DANS LES 2 PREMIERES VILLES PILOTES LANCES

Au terme d’une mission technique organisée au début du mois d’octobre, les travaux d’équipement vont être lancés dans les deux premières villes pilotes. A Bangangté, il s’agira de mettre en place un éclairage public par lampadaires solaires sur le boulevard principal et dans quelques carrefours de la ville, et de construire une centrale solaire photovoltaïque hybride avec mesure d’efficacité énergétique. A Fokoué, le programme permettra la mise en place de 40 lampadaires solaires dans les carrefours et points capitaux, et de renforcer la couverture électrique de deux centres de santé.

Au-delà des aspects techniques, il s’agit bien ici de mettre en place une action sociale. L’éclairage public est en effet vecteur d’une plus grande sécurité dans l’espace public et renforce le développement économique, en particulier celui porté par les femmes. La sécurisation de l’alimentation électrique dans les centres de santé contribue à l’amélioration des conditions sanitaires en permettant une meilleure conservation des traitements et un meilleur fonctionnement des équipements de santé.

Une formation pour outiller les 5 autres villes bénéficiaires du programme

Le 26 octobre se tient à Yaoundé une formation à destination des femmes maires et des personnels techniques des cinq autres villes camerounaises engagées dans le programme : Mayo Oulo, Mbengwui, Angossas, Afanloum et Mintom.

Cette formation a pour objectifs de présenter le programme Femmes et Energie durable et d’apporter une compréhension technique, financière et organisationnelle d’un projet d’énergie à l’échelle d’une collectivité locale.
Elle comportera des modules d’explications ainsi que des analyses de cas réels afin d’illustrer les notions présentées, sur la base des expériences en cours à Bangangté et Fokoué.

Réunion du Comité de pilotage international du Programme

L’ensemble des partenaires nationaux et internationaux du Programme se retrouveront à Yaoundé le 27 octobre pour la réunion du Comité de pilotage international, placée sous le Haut Parrainage du Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation.
Aux côtés des partenaires internationaux du Programme (AIMF, ADEME et Fondation Véolia), l’ensemble des parties prenantes au projet participeront à la rencontre : Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Ministère de l’Eau et de l’Energie, FEICOM, REFELA-Cam, Préfet, Délégué du Gouvernement de Yaoundé, Maires des Communes bénéficiaires.
Cette réunion permettra de faire le point sur les activités réalisées et de valider les actions à mettre en œuvre pour la période à venir.

Cliquez sur la photo pour afficher le diaporama

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF