Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Fermer
Accueil > Programmes > Toutes les Actions

Modernisation des pêcheries de Kituku - Promouvoir un développement économique partagé pour consolider la paix

  • Partagez cette page

  • Ville(s) : GOMA
  • Thème(s) : Plateforme des Autorités locales des pays des Grands lacs , Modernisation des pêcheries de Kituku - Promouvoir un développement économique partagé pour consolider la paix
  • Vivre ensemble et diversité culturelle , Aménagement urbain et équipements publics

Afin de donner corps au rapprochement qu’elles ont amorcé par la mise en place d’une Plateforme qui les regroupe, les autorités locales des Pays des Grands Lacs ont identifié l’appui aux pêcheurs comme axe concret pour promouvoir le vivre-ensemble entre les populations du Rwanda et de République démocratique du Congo.
C’est l’important marché de Kituku, à Goma, qui a été ciblé pour construire, au bénéfice des pêcheurs et avec l’appui de l’AIMF et de Wallonie Bruxelles International, une Pêcherie moderne qui a été inaugurée le 2 juillet 2016. Ce projet permet de toucher directement les 2400 pêcheurs qui travaillent à Kituku, faisant vivre plus de 10 000 personnes.

Contexte / Problématique

Bordée d’une part par la frontière rwandaise, d’autre part par le parc naturel des Virunga et le volcan Nyiragongo, la ville de Goma est particulièrement contrainte par la géographie des lieux, ce qui la rend très dépendante de son ouverture vers le Lac Kivu. Dans ce contexte, le marché de Kituku est un lieu stratégique de la ville. Il s’y exerce un échange important de différents produits vivriers, de l’élevage, des produits manufacturés qui viennent des villages environnants, du Rwanda.

La pêche y est une activité centrale et permet aux pêcheurs du Lac, jusqu’aux îles Idjwi, de commercialiser leurs produits. La pêche y est encore exercée de manière traditionnelle, non structurée et les pêcheurs ne disposent pas d’un lieu adapté pour la commercialisation des poissons. Ils ne sont pas suffisamment structurés et leurs coopératives manquent de ressources administratives, financières et organisationnelles. De nombreux conflits meurtriers émaillent les relations entre les pêcheurs congolais et rwandais.

Dans le cadre de l’appui de l’AIMF aux autorités locales des Pays des Grands Lacs, celles-ci ont souhaité que l’appui aux pêcheurs soit l’un des axes de rapprochement entre les Autorités Locales et les populations du Rwanda et de République démocratique du Congo.

Démarche

Ce projet intègre, au niveau du territoire de la ville de Goma, la Mairie, le Gouvernorat du Nord Kivu, les associations de pêcheurs et les commerçants ainsi que le Comité Local pour la Paix et le Développement. Il est réalisé en coordination avec l’ensemble des acteurs de la filière pêche du Lac Kivu qui se sont réunis en marge de la 3ème Rencontre des Autorités locales des Pays des Grands Lacs, à Bukavu, le 23 avril 2015.

Réalisations

La pêcherie moderne de Kituku permet aux coopératives de pêcheurs de disposer d’un lieu de commercialisation des poissons adapté, assaini et permettant la conservation des poissons. Elle dispose de :

-  2 hangars de 10m/7m ;
-  4 séchoirs sur une aire bétonnée de 52m² ;
-  1 chambre froide de 10m sur 5m,
-  1 conteneur frigorifique,
-  1 bâtiment administratif de 12,80m sur 9,10m abritant 4 bureaux administratifs, 1 salle de réception, 1 salle de réunion, 1 latrine interne et 1 terrasse ;
-  1 bloc sanitaire de 2m/4,7 ;
-  1 quai d’accostage de 13x20 m et
-  la clôture du site de 160 m.

Le projet a également permis :
-  l’équipement du bâtiment administratif (mobilier, ordinateurs, imprimante, photocopieuse, stabilisateurs, onduleurs)
-  l’équipement des pêcheurs en matériels de sauvetage et de repérage sur le Lac
-  l’alimentation en énergie solaire de l’ensemble du site,
-  l’alimentation en eau du site,
-  la formation des gestionnaires du site.

Les recettes réalisées doivent permettre d’entretenir les équipements, de payer les frais courants et de développer la pêcherie en lien avec les attentes des pêcheurs.

Budget et mise en oeuvre
Budget : 300 000 euros
Financement : AIMF et Wallonie Bruxelles
Mise en oeuvre : 2014-2016

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF