Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Fermer
Accueil > Programmes > Toutes les Actions

Kaolack - Création d’un centre de santé et de 14 postes d’accès aux soins

  • Partagez cette page

  • Ville(s) : AOSTE , KAOLACK , LUXEMBOURG , MERIGNAC
  • Thème(s) : Santé

Afin de renforcer la qualité de l’accès aux soins des populations, la ville de Kaolack a sollicité dans un premier temps l’AIMF pour renforcer son réseau de postes de santé : 14 postes ont ainsi été réhabilités dans des zones à forte densité démographique, entre 2010 et 2013. A l’issue de cette première phase, une nouvelle subvention a été accordée pour la réalisation d’un centre de santé dans l’un des quartiers les plus peuplés de la ville, Médina Baye. Cette seconde phase est en cours d’exécution.
Les villes d’Aoste, Mérignac et Vilanova ainsi que le conseil régional d’Aquitaine contribuent au financement de cette initiative.
Grâce à l’appui de la ville de Luxembourg, ce programme a également mis l’accent sur l’appui à la mise en place de mutuelles de santé communautaire, et sur l’aide aux victimes de violences et mutilations sexuelles (prévention et traitement).

Problématique / contexte

Beaucoup d’efforts ont été déployés par l’État, la ville et la population pendant ces 30 dernières années pour développer un accès aux soins de qualité des populations de Kaolack : une stratégie volontariste a été mise en place avec une extension du réseau de postes de santé afin d’assurer l’accessibilité géographique des soins (un poste pour 10 000 habitants), la construction de maternités et la construction de logements pour les infirmiers chefs de poste afin d’assurer une continuité du service.

Cependant la faiblesse du plateau technique combinée à la vétusté des bâtiments conduisait la population à fréquenter en priorité l’hôpital, amenant à sa saturation.

La municipalité de Kaolack a donc sollicité l’AIMF pour procéder à une rénovation de certains bâtiments, moderniser les équipements, refondre le système de gestion et développer une action de sensibilisation et de prévention auprès des populations sur les questions sanitaires.

Objectifs

Phase 1 - 14 postes de santéPhase 2 – Centre de santé
Améliorer la qualité des infrastructures, le fonctionnement et la fréquentation des postes de santé pour délester l’hôpital central afin que celui-ci ne traite que les cas les plus gravesConstruire un centre de santé polyvalent pouvant satisfaire les besoins sanitaires des 20 000 habitants du quartier Médina Mbaye et des milliers de pèlerins qui y convergent chaque année pour célébrer le Maouloud.
Mieux impliquer les populations dans la gestion, l’entretien et la maintenance des structures sanitaires
Redynamiser les comités de gestion et de santé

Activités

Phase 1 – 14 postes de santéPhase 2 – Centre de santé
Information, sensibilisation et éducation des acteurs
Sensibilisation sur les pratiques médicales, alimentaires et nutritionnelles.
Appui à l’animation des comités de gestion
Construction d’une polyclinique
Le bâtiment de polyclinique accueille notamment les services urgences, bucco-dentaire, laboratoire, imagerie médicale
Modernisation des infrastructures
Réhabilitation ou création des réseaux d’électricité et d’eau, des appareils sanitaires, plomberie…
Mise à niveau de l’assainissement et protection contre les inondations
Construction de logements pour les chefs de postes afin d’assurer une présence jour et nuit et donc une meilleure réponse aux urgences
Construction d’un bâtiment spécialisé
Le bâtiment spécialisé accueille une maternité, une unité d’hospitalisation (médecine et pédiatrie), un bloc Santé maternelle et infantile / Planning familial, un bloc d’urologie
Modernisation des équipements
Dotations en mobilier et matériel médical
Achat d’une ambulance commune à l’ensemble des postes

Mise en œuvre et financement

Phase 1 – 14 postes de santéPhase 2 – Centre de santé
Mise en œuvre : 2010-2013Mise en œuvre : depuis 2015
Coût total du projet  : 620 000 eurosCoût total du projet : 599 700 €
Financement  :
AIMF : 347 000 euros (dont 25 000 euros de Luxembourg)
Ville d’Aoste : 100 000 euros
Ville de Kaolack : 98 000 euros
Villes de Mérignac et Villanova : 75 000 euros
Financement  :
AIMF : 299 850 €

Ville de Mérignac et partenaires : 179 910 €
Ville de Kaolack : 119 940 €

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF