Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Fermer
Accueil > Programmes > Toutes les Actions

Kaolack - Accès à l’eau dans 20 quartiers périphériques

  • Partagez cette page

  • Ville(s) : KAOLACK
  • Pays : Sénégal
  • Thème(s) : Eau / Assainissement / Déchets

A Kaolack, ce projet mené dans 20 quartiers périphériques a permis de faire passer de 70% à 90% le taux de la population ayant un accès satisfaisant à l’eau. Il a également permis de renforcer durablement les capacités municipales de suivi et de gestion de l’eau.


Problématique / Contexte

Kaolack, carrefour d’échanges et de communication, est la capitale de la région dont elle porte le nom et comprend environ 250 000 habitants. Sa position géographique au centre du pays en fait une plaque tournante du commerce à l’intérieur du pays.

Le territoire communal n’était pas totalement couvert par le réseau d’alimentation en eau puisque le taux de desserte avant projet, par les branchements particuliers et par les bornes-fontaines existantes, était d’environ 70% ce qui signifie que 30% de la population, soit environ 75 000 personnes ne bénéficient pas d’un accès décent à l’eau potable.

Elles sont obligées de parcourir de longues distances pour s’en procurer aux bornes-fontaines déjà existantes ou d’acheter cher à des revendeurs privés le minimum vital, sans garantie de qualité.

Le choix d’un projet d’adduction d’eau potable répond au souci d’apporter une réponse à la demande sociale, en améliorant l’équité entre les citoyens, en luttant contre les maladies hydriques et en permettant le développement d’activités économiques

La commune de Kaolack s’est donc fixé l’objectif d’apporter à terme l’eau potable dans tous les quartiers défavorisés et dans un premier temps de se consacrer à la desserte de 10 d’entre eux en créant 20 bornes-fontaines.

La population concernée est de 50 000 habitants ce qui portera pour l’ensemble de la municipalité le taux de la population ayant un accès normal à l’eau à 90%

Objectifs

  • Objectifs généraux
    > Diminuer la pénibilité du travail des femmes, leur donner du temps pour des activités économiques (commerce, maraîchage)
    > Permettre aux jeunes filles de se rendre à l’école
    > Diminuer la mortalité, particulièrement infantile, due aux maladies hydriques
    > Préserver l’environnement et la ressource en eau
    > Renforcer les capacités de gestion de la municipalité
  • Objectifs spécifiques
    > Donner l’accès à l’eau potable à environ 50 000 personnes, ce qui portera pour l’ensemble de la municipalité le taux de la population ayant un accès normal à l’eau à 90%
    > Assurer la pérennité des investissements par la création de comités de gestion des points d’eau sous le contrôle de la municipalité.

Réalisations

> Réalisation de 20 bornes fontaines dans les quartiers de Koundam, Ngane Alassane, Lyndiane Sérère, Dialègne Est, Diamaguène Ouest, Médina Fass 1 et 2, Bongré Peulgha, Kabatoki et Sing-Sing.

> Création et formation de comités de gestion des bornes fontaines
Les habitants élisent un Bureau restreint chargé de la gestion financière et technique, du suivi et de l’entretien de la borne.

> Création d’un Comité de pilotage municipal, qui a en charge le suivi de la gestion communautaire de l’eau

Mise en oeuvre et financement

Mise en œuvre : 2006-2007
Budget total : 110 000 euros.
Financement :
34 000 euros AIMF
22 000 euros Ville de Kaolack
20 000 euros Ville d’Aoste

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF