Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Fermer
Accueil > Programmes > Toutes les Actions

Plateforme des Autorités locales des pays des Grands lacs

  • Partagez cette page

  • Ville(s) : BUJUMBURA , BUKAVU , GOMA , KIGALI , KINSHASA , RUBAVU , RUSIZI
  • Pays : Burundi , République Démocratique du Congo , Rwanda
  • Thème(s) : Renforcement des associations faîtières , Prévention des conflits, réconciliation, consolidation de la paix

Suite à la signature le 24 février 2013 de l’Accord-Cadre d’Addis Abeba pour la paix, la sécurité et la coopération pour la République démocratique du Congo et la région, de nombreuses initiatives internationales ont été menées pour appuyer le développement des Pays des Grands Lacs. Bien qu’un grand nombre de projets menés dans ce contexte s’inscrivent dans le cadre des compétences dévolues aux autorités locales, celles-ci sont insuffisamment consultées et associées aux programmes mis en œuvre et aux initiatives de paix. Dans ce contexte, les villes des trois pays ont souhaité s’engager, en lien avec l’AIMF, dans un dialogue visant à renforcer leurs liens, leur capacité de plaidoyer auprès des acteurs nationaux et internationaux et à œuvrer, à leur niveau, au service de la paix et du développement dans les Pays des Grands Lacs. Cette démarche à abouti à la création en novembre 2015 de la Plateforme des autorités locales des pays des Grands lacs.

Problématique / Contexte

La démarche de dialogue entre les autorités locales des pays des Grands lacs a été initiée en 2012 dans le cadre du travail sur le rôle des autorités locales dans la prévention des conflits et la consolidation de la paix, mené par la commission permanente de l’AIMF « Villes, Dialogue interculturel et paix ». Elle s’est notamment traduite par le rassemblement, le 20 janvier 2012, des responsables de ces collectivités locales, ainsi que de plusieurs représentants gouvernementaux et nationaux à Bujumbura en présence de SEM le 1er Vice Président de la République du Burundi. Cette rencontre a marqué le démarrage du processus de rapprochement des Autorités locales des Pays des Grands Lacs en vue de renforcer leurs liens, leurs capacités de plaidoyer et d’œuvrer au service de la Paix dans la Région.

Les 2 et 3 juillet 2014, les travaux de la Plateforme ont été officiellement lancés à Rubavu et Goma et ses objectifs ont été adoptés.

Après plusieurs mois d’échanges et de concertation autour des problématiques de développement local, de coopération transfrontalière et de consolidation de la paix, la Plateforme des Autorités locales des pays des Grands lacs s’est dotée en novembre 2015 d’une structure pérenne et de statuts. Son siège est fixé à Rusizi.

La démarche de mise en place de la plateforme et de lancement de ces activités est appuyée par un programme dédié coordonné par l’AIMF, cofinancé avec Wallonie Bruxelles International et la Commission européenne via le Partenariat stratégique qu’elle a signé avec l’AIMF.

Objectifs

La Plateforme des Autorités Locales des Pays des Grands Lacs a pour objet d’approfondir le dialogue entre ses membres, par la concertation, afin de :

-  Contribuer à la consolidation de la paix ;
-  Améliorer les conditions de vie des populations ;
-  Développer de l’agriculture
-  Promouvoir la coopération socio - culturelle
-  Renforcer le dialogue entre les Autorités Locales des pays des Grands Lacs ;
-  Mettre en œuvre des projets intégrateurs concrets au service des populations ;
-  Renforcer la prise en compte des autorités locales dans les programmes portés par les acteurs internationaux ;
-  Renforcer la coopération transfrontalière dans ses domaines de compétence.

Activités

  • Renforcement du dialogue entre les autorités locales des Pays des Grands Lacs
    - Organisations de plusieurs rencontres de haut niveau
    - Préparation à la mise en place de cadres de concertation transfrontaliers
  • Renforcement de la prise en compte des autorités locales des pays des Grands Lacs par les acteurs internationaux
    - Définition d’une stratégie de plaidoyer
    - Missions de plaidoyer auprès des acteurs internationaux
    - Préparation d’un plaidoyer en matière de lutte contre les changements climatiques en préparation de la Conférence sur le Climat Paris 2015
  • Renforcement de la coordination avec les Organisations de la Société Civile
    - Identification des organisations de la société civile, des associations de femmes et de jeunes, possibles interlocutrices de la Plateforme
    - Echange d’expérience sur les pratiques existantes en matière d’inclusion de la société civile dans le développement local
    - Faciliter le renforcement des liens entre les acteurs économiques, associatifs et culturels frontaliers : pêcheurs, agriculteurs, artistes, étudiants, associations de jeunes et de femmes, coopératives
  • Mise en œuvre des projets concrets au service des populations
    - Mise en œuvre de projets d’appui à la gestion concertée de l’environnement et au développement socio-économique des territoires frontaliers ayant vocation à renforcer l’intégration
    - Elaboration de projets qui pourraient être soumis à des partenaires financiers extérieurs à la Plateforme
    - Identification des partenaires financiers potentiels extérieurs à la Plateforme
    - Présentation des projets à des partenaires financiers potentiels
  • Consolidation du fonctionnement de la Plateforme
    - Mise en place d’un Secrétariat opérationnel
    - Mise en place d’une lettre d’information trimestrielle
    - Préparation de la Création d’un centre de ressources : identification et collecte des principaux documents, textes, répertoires, annuaires et banque de données
    - Réalisation d’un annuaire des villes membres de la Plateforme
    - Elaboration et mise en œuvre d’une stratégie de mobilisation des fonds, notamment auprès des Etats de la CEPGL

Mise en oeuvre et financement

Mise en œuvre  : 2014-2018
Coût total du programme :
600 000 € pour la Plateforme
900 000 euros pour la mise en œuvre de projets concrets à Goma, Rubavu, Bukavu, Rusizi et Kigali
Financement  : AIMF, Commission européenne (Partenariat stratégique AIMF – Commission européenne), Fédération Wallonie Bruxelles

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF