Suivez-nous sur : Contactez-nous

Abonnez-vous à notre bulletin d’information

Fermer
Accueil > Programmes > Toutes les Actions

Bobo-Dioulasso - Eau / assainissement de 35 villages

  • Partagez cette page

  • Ville(s) : BOBO-DIOULASSO
  • Pays : Burkina Faso
  • Thème(s) : Eau / Assainissement / Déchets

Contexte

Bobo Dioulasso est la seconde ville du Burkina Faso. Elle a été érigée en commune urbaine de plein exercice en 2002 par la loi de décentralisation et les premières élections locales se sont tenues en avril 2006, consacrant ainsi l’installation d’un Conseil Communal. Les limites de la commune sont celle du Département de Bobo Dioulasso comprenant 3 arrondissements (Safra, Dô et Konsa) et 35 villages. Ces 35 villages sont rattachés à la commune depuis avril 2006, suite à la réalisation du processus de décentralisation. Ils constituent la zone d’intervention du projet et regroupent près de 54 000 habitants.

Objectifs généraux

- Améliorer l’accès à l’eau potable et la situation sanitaire et l’hygiène
- Renforcer les capacités en gestion des projets liés à l’eau et à l’assainissement

Objectifs spécifiques

- Améliorer l’accès à l’eau dans la zone cible
- Améliorer durablement l’hygiène et l’assainissement dans la zone cible
- Renforcer les capacités de gestion, organisation, maîtrise d’ouvrage et suivi-évaluation des acteurs communaux et locaux

Activités

  • Amélioration de l’accès à l’eau dans la zone cible
    Pour mettre à niveau le dispositif d’hydraulique rurale dans les 35 villages, 53 forages équipés de pompes à motricité humaine ont été réalisés.
    Pour renforcer les capacités de gestion des systèmes d’eau par les associations villageoises, le projet a organisé 35 réunions pour la constitution et la formation de 35 comités de gestion des points d’eau dans les villages ; et 4 rencontres inter villageoises sur le thème de l’eau, à l’occasion desquels ont été mis en place 4 groupes mutuels de réparation des pompes pour lesquels des réparateurs ont été formés.
  • Amélioration durable de l’hygiène et l’assainissement dans la zone cible
    Pour développer l’accès à l’assainissement (inexistant avant le projet), 575 latrines ont été construites dans les 35 villages.
    Les populations ont été sensibilisées aux enjeux liés à l’hygiène et à l’assainissement et à la maintenance des systèmes mis en place au cours des 35 réunions précitées. 35 comités de salubrité ont été constitués et formés.
  • Renforcement des capacités de gestion, organisation, maîtrise d’ouvrage et suivi-évaluation des acteurs communaux et locaux
    Pour renforcer les capacités de maîtrise d’ouvrage en matière d’accès à l’eau et à l’assainissement de la Commune, une cellule communale de gestion du projet a été constituée et formée. A la fin du projet, elle a évolué en Service communal de l’eau et de l’assainissement.

Mise en oeuvre et financement

Mise en œuvre : 2010-2014
Coût total du projet : 872 000 €
Financement
AIMF : 690 000 € dont 240 000 € de l’Agence Seine Normandie, 200 000 € de la Fondation Ensemble et 15 000 euros de Châlons-en-Champagne.
Ville de Bobo-Dioulasso : 130 000 €

Association Internationale
des Maires Francophones

9, rue des Halles
75001 Paris (FRANCE)
Téléphone / + 33 1 44 88 22 88
Fax / + 33 1 40 39 06 62

AIMF OIF